Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Prostitution: rassemblés contre le délit de racolage passif [VIDEO]

1 26.03.2013 19:11
Voir la vidéo

Alors que le Sénat s’apprête à abroger le délit de racolage public en matière de prostitution ce jeudi - sur fond de couac au sein de la majorité socialiste - les représentants de Médecins du Monde, rejoints par des personnes vivant de services sexuels tarifés, ont manifesté ce mardi après-midi, devant les locaux de Médecins du Monde, rue Fouré, à Nantes.

Un rassemblement pour réclamer « l’abrogation immédiate du délit de racolage » mais aussi pour rejeter « tout projet de pénalisation du client ». « Nous plaidons pour un monde où se prostituer ne serait plus une honte », ont martelé les manifestants. Une trentaine, qui sont apparus masqués.

Votée il y a dix ans, « la loi de sécurité intérieure, consistant à pénaliser le racolage public a renforcé l’isolement des personnes se prostituant, les reléguant vers des lieux plus isolés, où elles sont moins aptes à négocier des pratiques sexuelles protégées et plus exposées aux violences, soutient ainsi Irène Aboudaram, coordinatrice au sein de Médecins du Monde à Nantes du programme d’assistance aux personnes proposant des services sexuels tarifés. En les rendant moins visibles, cette loi a éloigné les personnes se prostituant des structures de soins et de prévention. »

L’organisation « Médecins du monde » se défend de prendre position dans le débat pour ou contre la prostitution et revendique « une approche pragmatique ». « Les personnes qui se prostituent le font pour des motivations différentes, énonce Irène Aboudaram. Toutes ont un parcours de vie différent. Ce n’est pas en pénalisant les personnes que l’on va les protéger. Il faut arrêter de criminaliser l’acte de prostitution qui a pour conséquence de pénaliser, de mettre en situation d’insécurité, d’inégalité et de risque sanitaire les personnes se prostituant. »

Y.G.

Commentaires (1)

Pénalisation du système prostitueur et non de la prostiution
luce44 (non vérifié) mer, 27/03/2013 - 18:05

Le projet de loi visant à abolir la prostitution ne criminalise pas l'acte de prostitution, au contraire , il vise à protéger les personnes qui sortent de la prostitution.
Il veut pénaliser le seul acteur du système prostitueur qui ne l'est pas : le client.
"Plus de 90 % des personnes prostituées sur la voie publique sont aujourd’hui de nationalité étrangère" nous dit le Rapport Bousquet Geoffroy sur la prostitution à l'assemblée nationale.
Quelle est leur "motivation" ? à part la précarité
On connaît les profits immenses que rapportent le trafic des êtres humains,- en particulier pour la prostitution, deuxième source d'argent des trafiquants, plusieurs milliards chaque année. La France abolitionniste est engagée à faire régresser les trafics et le proxénétisme. La prostitution est reconnue comme une violence faite aux femmes.
Stop à cette marchandisation du corps des personnes prostituées.
Le collectif Abolition2012 qui regroupe 53 associations milite pour une loi globale visant à abolir le système prostitueur par une sensibilisation du public, un accompagnement des personnes prostituées dans leur réinsertion et une éducation à l'égalité entre les filles et les garçons.
Il est temps de mettre fin à cet "esclavage" d'un autre âge et qui prolifère avec la mondialisation et l'exploitation de la pauvreté.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.