Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Publicité sur l'infidélité sur les bus : la TAN s'explique

1 05.09.2014 19:16
La droite nantaise, dont l'UMP Julien Bainvel ‏s'est régalée aujourd'hui avec cette campagne #Merci pour ce moment

La droite nantaise, dont l'UMP Julien Bainvel ‏s'est régalée aujourd'hui avec cette campagne #Merci pour ce moment

capture écran Tweeter

Suite du feuilleton polémique lancé ce matin par des élus de droite de l'agglomération nantaise, choqués de découvrir sur leurs bus une campagne de publicité pour le site de rencontres extraconjugales Gleeden.

La TAN, réseau de transport nantais, donne ce soir son éclairage concernant ses annonceurs "approuvés par un organisme national (BPV)". Jusqu'au 8 septembre, il est prévu que les 200 bus floqués depuis le 2 septembre, continuent à circuler avec cette campagne de promotion.

"Les recettes publicitaires générées par l’affichage sur les flancs et arrières bus, ainsi que les opérations limitées d’habillage du tramway contribuent partiellement au financement des transports publics. Elles permettent en particulier de couvrir les frais d’information et de communication de la Semitan envers ses clients (fiches horaires, plans, guides, campagnes d’information, etc)."

La régulation des messages

"Le contrat qui lie la Semitan avec la régie publicitaire en charge de vendre les arrières ou les flancs bus à des annonceurs nationaux ou locaux s’effectue dans un cadre légal strict. A l’interdiction sur le tabac, et aux les limites légales sur l’alcool, s’ajoutent de nombreuses réserves dont par exemple celle sur «le respect des bonnes mœurs». Néanmoins, le cadre juridique régissant la publicité dépasse très largement les limites du territoire d’une agglomération."

"Les campagnes qui apparaissent sur les véhicules nantais sont le plus souvent nationales, et diffusées sur différents supports, dont les affiches du métro ou sur les bus des grandes agglomérations françaises. La campagne nationale actuelle concernant ce site a été approuvée par un organisme national (BVP)."

Le détail de l'affaire à lire samedi dans Presse Océan (éditions numériques en cliquant ici)

Lire aussi :

Nantes La pub sur les bus ne séduit pas tous les Nantais

Saint-Herblain Pub sur les bus : "un hommage au président de la République" ?

 

Commentaires (1)

Le BVP est devenu ARPP
smartinarpp sam, 06/09/2014 - 15:31

Bonjour,
Pour la bonne information des lecteurs, en 2008, le BVP a évolué en Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), organisme d'autodiscipline dont les origines remontent à 1935 (création sous le nom d'Office de Contrôle d'Annonces, puis en 1953 de Bureau de Vérification de la Publicité).
Cette nouvelle dénomination vise à marquer le renforcement de la concertation des professionnels avec les parties prenantes, société civile, associations, ONG, Pouvoirs publics, etc. au travers trois instances associées, dont un Jury de Déontologie Publicitaire, qui a eu à statuer sur des messages de cet annonceur : http://www.jdp-pub.org/GLEEDEN-Affichage.html , saisi de quelques plaintes.
Rappelons que ces sites sont libres d'exercer et leur communication commerciale doit rester dans un cadre déontologique responsable, ce qui apparaît être de nouveau le cas.
Stéphane Martin
Directeur Général de l'ARPP

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.