Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Quai Wilson, la fête de la musique joue largement les prolongations

0 22.06.2014 12:22
Les multisons étaient en cours de démontage ce dimanche matin.

Les multisons étaient en cours de démontage ce dimanche matin.

Photo PO

La fête de la musique, édition 2014, a été un bon cru à Nantes. Pas de graves dérapages, ni de rixes violentes. "Seuls" cinq jeunes ont été interpellés vers 1 heure du matin, autour du cours des 50-Otages, pour avoir jeté différents projectiles sur des policiers. Alcoolisés, les intéressés, âgés de 15 à 23 ans, ont fini la nuit au poste et ont été placés en garde à vue.

Un homme a été ramené au commissariat pour ivresse publique manifeste. Deux mineurs de 14 et de 15 ans ont également été interpellés alors qu'ils tentaient de voler un scooter, à 3h50 du matin, pour regagner leurs pénates. Même scénario et même punition pour un amateur de bicloo, qui a voulu arracher le cycle.

La fête de la musique a joué les prolongations jusqu'à ce dimanche matin, quai Wilson, où les nombreux multisons installés sur le secteur ont quelque peu perturbé le sommeil des habitants de l'île de Nantes et de Rezé. Le commissariat a reçu de nombreux appels de riverains, se plaignant du bruit. "Des patrouilles de police ont régulièrement été dépêchées sur place, indique-t-on en coulisses. Le but, c'était d'éviter tout affrontement, du fait de l'alcoolisation d'une partie du public et de la forte affluence."

A 11h45, ce matin, les teufeurs avaient quasiment tous plié leurs éléments de sonorisation.

Plus d'informations ce lundi dans Presse Océan.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.