Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Quinze téléphones portables retrouvés dans huit cellules

0 13.10.2017 15:46
La fouille s'est déroulée mercredi soir dans la maison d'arrêt de Nantes.

La fouille s'est déroulée mercredi soir dans la maison d'arrêt de Nantes.

Photo archives Presse Océan - Olivier Lanrivain

Fouille fructueuse mercredi soir dans la maison d'arrêt de Nantes. Sous la protection des Équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris), l'administration pénitentiaire a inspecté huit cellules. Bilan des saisies : des produits stupéfiants, des clés USB, une centaine d'euros et 15 téléphones portables... Soit presque un appareil par détenu (ils sont seize dans ces huit cellules).

« Alors que nos politiques jouent les vierges effarouchées lorsqu'ils apprennent que l'on peut préparer des attentats de sa cellule et qu'ils se réjouissent que les personnels pénitentiaires et la DGSI soient parvenus à déjouer des projets d'attentats, ils feraient mieux de se poser les bonnes questions et d'avoir un peu de courage, réagit le Syndicat local pénitentiaire Force ouvrière. Ne serait-il pas plus intelligent de traiter les problèmes en amont et de donner les moyens humains et techniques aux personnels pénitentiaires afin d'éradiquer la prolifération des téléphones portables pour assurer la sécurité et la protection de nos citoyens ? »

Après « une dizaine d'années d'abandon par les politiques de tout bord de la sécurité pénitentiaire », le syndicat espère « un sursaut et une prise de conscience de nos politiques avant que l'un de nous ne tombe sur une coursive ».

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.