Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Rafale de tirs quartier Malakoff la nuit dernière

0 08.07.2015 14:00
Des patrouilles de police sillonnent le quartier ce mercredi matin.

Des patrouilles de police sillonnent le quartier ce mercredi matin.

Photo Presse Océan - RC

Des coups de feu ont été tirés dans la nuit de mardi à mercredi, quartier Malakoff à Nantes. Selon les premiers éléments de l'enquête, ils n'ont fait aucun blessé.

Il était 2 h 30 environ quand plusieurs habitants de la rue de Madrid, quartier Malakoff à Nantes, ont alerté la police. Plusieurs détonations venaient de claquer sur la voie publique, entre la tour sise au numéro 2 et l'école Henri-Bergson. Les témoins signalaient également la présence d'une voiture sombre semblant prendre la fuite.

Selon une riveraine rencontrée ce mercredi matin, les tirs provenaient du véhicule qui remontait la rue en direction de la place Rosa-Parks. « Ça a fait tac, tac, tac. Des jeunes qui étaient dans la rue ont dû plonger par terre et se réfugier derrière des voitures garées sur le parking », décrit-elle.

Rapidement sur place, les policiers ont retrouvé une dizaine d'étuis de munitions. Ils ont également constaté un impact sur un véhicule en stationnement. « Personne n'a été blessé », rapporte une source proche de l'enquête confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale.

Pour l'heure, rien n'indique s'il existe un lien entre ce nouveau coup de chaud et les épisodes de violences qui ont émaillé différents quartiers nantais la semaine dernière.

Plus d'informations à lire jeudi 9 juillet 2015 dans Presse Océan ou sur nos éditions en ligne

Lire aussi :

Nantes. Coups de feu en série : l'inquiétante prolifération des armes de poing


 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.