Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Retour en images sur le dîner en prison

1 29.09.2014 15:56
  • Photo PO - Philippe Corbou

    L'équipe organisatrice avec les "faux matons"

  • Photo PO - Philippe Corbou

    L'arrivée à la prison

  • Photo PO - Philippe Corbou


  • Photo PO - Philippe Corbou


  • Photo PO - Philippe Corbou


  • Photo PO - Philippe Corbou


  • Photo PO - Philippe Corbou



  • Photo PO - Philippe Corbou

    Le groupe de blues Malted Milk

Samedi soir, quelques "happy-few" ont eu le privilège de dîner en prison. Ensuite le groupe Nantais Malted Milk a proposé un concert.

Une soirée qui n'a pas laissé les observateurs nantais indifférents, à commencer par ceux du blog Les Etats et empires de la lune, qui préfèrent pleurer sur l'initiative. 

Commentaires (1)

Le "Privilège" (??) de dîner en prison !
JANE DOE mer, 01/10/2014 - 20:52

Y'a que des Bobos idiots pour organiser un truc pareil ! Lamentable ! Choquant ! Et surtout d'un goût très douteux !Je suggère à ces soi-disant "Happy Few" d'aller réellement bouffer dans une prison ; ça rigolera moins et le Champagne sera vraiment tiède ! Ceux qui sont emprisonnés l'ont sans doute mérité. Mais c'est pas une raison pour aller danser sur leurs paillasses ! Honte à tous ceux qui ont accepté d'aller ripailler en ce lieu. Honte surtout aux organisateurs ! Ayons un peu de respect pour l'être humain. Ceux qui sont en prison ne sont pas forcément des assassins, des violeurs. J'ai l'impression qu'il y a beaucoup d'escrocs en tout genre qui sont en liberté ! Ne pourraient-ils pas organiser dans leurs splendides demeures non répertoriées par le fisc, parce qu'ils sont très malins, des "Petits dîners entre amis" ? A vous lire "All 6" !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.