Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Rixe quartier Port-Boyer à coups de marteau et de pistolet électrique

0 31.01.2016 18:41
Les faits sont survenus ce samedi 30 janvier, vers 20 heures.

Les faits sont survenus ce samedi 30 janvier, vers 20 heures.

Photo PO

Cinq majeurs ont débarqué samedi 30 janvier, vers 20h, et ont agressé trois jeunes à coups de marteau et de pistolet à impulsion électrique.

Le contexte de l’agression reste nébuleux. Mais les faits glacent le sang.  Samedi, vers 20 heures, deux voitures déboulent rue du Pouliguen, quartier de Port-Boyer, à Nantes.

Cinq hommes, âgés de 18 à 27 ans, s’extirpent en un éclair des véhicules, brandissant marteau et pistolet à impulsion électrique. Le quintette fond aussitôt sur trois adolescents âgés d’une quinzaine d’années présents dans le hall d’un immeuble. « D’après les premiers éléments de l’enquête, ils sont arrivés devant les jeunes et leur ont demandé: « Vous en vendez? », comme s’ils cherchaient des stupéfiants, rapporte une source policière. Les jeunes ont répondu non et là, les coups auraient commencé… » 

Des coups de poing ont été assénés. Les assaillants ont également fait usage de leurs armes, marteau et pistolet. « La jeune adolescente qui était avec ses deux amis a reçu un coup de marteau dans la jambe. Un autre a le visage tuméfié… »

Aucune victime n'a été hospitalisée. L’un des jeunes visés a réussi à s’échapper par une porte située à l’arrière du bâtiment pour donner l’alerte. Par chance, un équipage de la brigade anticriminalité effectuait une patrouille dans le quartier et a pu intervenir sur-le-champ. Les policiers ont interpellé les cinq suspects.

Domiciliés dans différents quartiers de Nantes - la Boissière, Sainte-Anne et Vieux-Doulon - et à Saint-Herblain, ils ont été placés en garde à vue.

Les policiers s'échinent à lever les zones d'ombres et les nombreuses contradictions qui parsèment les différents récits des protagonistes. La garde à vue des suspects a été prolongée ce dimanche soir.

Plus d'informations dans Presse Océan ce lundi 1er février.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.