Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Royal de Luxe au Havre suivi par Quentin Letendre, un très grand fan

0 06.07.2017 15:55
  • Photo : Stéphane Pajot

    Quentin Letendre avec la presse du Havre dans la main, ici à Nantes avant son départ

  • Photo µQuentin Letendre

    Le Havre, ce matin, tiens, tiens un Scaphandrier Géant

Il avait trois ans quand le Géant tombé du ciel s'est réveillé au Havre. A 27 ans, le néo-Nantais Quentin Letendred en est accro. Convié cette semaine par la troupe de théâtre nantaise Royal de Luxe à assister aux répétitions, Quentin Letendre entend savourer le moment avec intensité. Ce vendredi, le Scaphandrier (voir photo) a d'ailleurs été repéré dans le quartier Saint-Nicolas du Havre, il est allongé. 

Voilà bien longtemps qu'il suit avec un engouement certain et un enthousiasme contagieux l'histoire des Géants« J'avais trois ans quand je les ai vus pour la première fois », sourit le jeune homme qui travaille comme pépiniériste conseiller à Nantes.

« Il s'agissait du « Géant tombé du ciel », en octobre 1993. C'est la première fois que le Géant est apparu sur la terre et c'était au Havre, ma ville natale. J'étais en maternelle et j'ai l'impression qu'il m'en reste des bribes. » Un an plus tard, place au radeau avec le dernier voyage du même Géant. Dernier ? Le Petit Géant noir déboule en 1998 avec des girafes. « Oh dès ! », s'exclame Quentin Letendre. Et de préciser : « C'est une exclamation havraise comme « ben dame » à Nantes, chaque ville a son parler ». Quand il y a «Royal de Luxe au Havre, les gens se retrouvent, se parlent. Ici, en général, la ville est tendue, électrique, le climat est rude et le boulot ne court pas les rues ».

L'apothéose ? « La Visite du sultan des Indes sur son éléphant à voyager dans le temps » en 2006. « C'était fou, magique. Ça a été un bouleversement quand j'ai découvert la Petite Géante, sa tendresse dans le regard, sa bienveillance ». Depuis, plus de Géants. Quentin Letendre est descendu à Nantes les voir et s'est installé ici, par amour, depuis deux ans. Mais au Havre, il a milité pour qu'ils reviennent en créant des affiches « Avis de recherche » et une page facebook.

La troupe joue du 7 au 9 juillet au Havre.

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.