Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le transfert de l'aéroport générerait "6 000 logements" (Gilles Retière)

13 21.02.2013 16:47
Nantes. Le transfert de l'aéroport générerait "6 000 logements" (Gilles Retière)

Nantes. Le transfert de l'aéroport générerait "6 000 logements" (Gilles Retière)

Archives PO - N.B.

Selon Gilles Retière, président de Nantes métropole et maire (PS) de Rezé, le transfert de l'aéroport Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes permettrait une urbanisation des communes de Saint-Aignan, Bouguenais et Rezé, au sud de Nantes. 

Soit la construction de "6 000 logements" d’ici 20 ans, dont "plus de 4 800 pour la ZAC des Isles" (Rezé), selon l'élu.

Lequel estime, dans une interview à lire ce jeudi dans nos colonnes, que "densifier la ville est une nécessité pour lutter contre l'étalement urbain et vivre près des services". Extrait :

Presse Océan : Quid de la zone aéroportuaire libérée ?

« La piste s’étend sur 150 hectares et coupe le domaine en deux. La partie proche d’Airbus de 80 ha, à l’ouest de la plateforme actuelle -aérogare et parkings- deviendra disponible pour répondre aux besoins d’extension de l’avionneur qui, avec une activité en hausse, a besoin de plus d’espaces, pour installer ses sous-traitants. On espère aussi l’arrivée de nouvelles entreprises. »

Les emplois de Nantes-Atlantique partiront à Notre-Dame-des-Landes ?

« Le transfert de l’aéroport laisse présager le départ d’environ 1 800 emplois mais permettra de conforter Airbus et de développer le projet économique de l’IRT Jules Verne avec un objectif de 5 000 emplois sur le West Composites Park-Croix-Rouge/Moulin Cassé ».

Plus d'informations à lire ce jeudi dans Presse Océan

Commentaires (13)

Le nombre de logements baisse
Cyril ven, 22/02/2013 - 10:16

Ce ne sont plus 20 000 mais 6 000 logements de prévus...

Extrait : "densifier la ville est une nécessité pour lutter contre l'étalement urbain et vivre près des services".
ça veut dire, en gros, générer une nouvelle génération d'assistés et/ou de bobos en plus de celles déjà existantes.
ça veut dire, créer des tours de 40 mètres de haut comme celles déjà présentes sur l'Ile de Nantes.

Welcome to New York (Nantes) !

New-York à Nantes !
Mike_ ven, 22/02/2013 - 12:47

En réponse à Cyril - Le nombre de logements baisse

Cyril, on dirait que vous n'êtes jamais allé à New-York. Qu'est-ce que 40 mètres pour les concepteurs de gratte-ciels américains, sinon un simple immeuble de chef-lieu de compté !
Moi je regrette qu'il n'y ait pas d'IGH sur l'île de Nantes, avec accès autoroutier direct et liaison rapide avec l'aéroport, afin d'y créer un véritable centre d'affaires à l'image de La Défense près de Paris.
(Note : IGH = Immeuble Grande Hauteur).

Bonsoir Rufus !
JANE DOE ven, 22/02/2013 - 01:18

Comme quelques internautes, j'avais décidé de ne plus intervenir sur le sujet, devenu hallucinant, de Notre-Dame des Landes, la Presse accordant une large couverture aux quelques "Zadistes", destructeurs de la nature, constitués d'un ramassis d'alter-mondialistes irréductibles (ça veut dire quoi en vrai ?), de contestataires de tout et n'importe quoi, venant des quatre coins de la planète et agissant dans l'illégalité la plus totale, en toute impunité, et hélas soutenus par des élus semblant cautionner leurs violentes exactions ! Je tenais à te dire, Rufus, que j'approuvais totalement tes arguments face aux habituels contradicteurs enfermés dans leurs certitudes obscurantistes. Ce qui est incompréhensible dans cette affaire, c'est le silence assourdissant de notre ex-bon Maire de Nantes ! (Comment s'appelle-t-il déjà ?). Il est vrai que depuis sa nomination à Matignon, il court dans tous les sens pour éteindre les incendies allumés par les "ministres" incompétents qui se tirent dans les pattes et "couaquent" depuis 9 mois ! Ils vont accoucher de quoi ?

Bravo Rufus !
Domi58 jeu, 21/02/2013 - 23:29

Dès que l'on compare la situation de l'actuel aéroport, et celle du futur, le choix de NDDL s'impose comme une évidence. Les plus sincères des opposants croient mener un combat écologique, ils se trompent, Rufus le démontre avec brio. D'autres veulent "le grand soir" et combattre Vinci, ils peuvent le faire sur bien d'autres chantiers... Pourquoi un tel acharnement sur Nantes ? D'autres sont tout simplement d'habiles manipulateurs qui sont prêts à tout pour exister médiatiquement... Que les travaux commencent vite ! Notre région en a besoin !

Sa rechange...
montinjf jeu, 21/02/2013 - 21:57

Avant on parlait de 15000 logements, maintenant 6000... plus de transfert puisque l'actuel aéroprot restera ouvert pour Airbus, mais qui va payer l'entretien de la piste?

Le vrai geste écologique conséquent c'est la constuction de NDDL
Rufus jeu, 21/02/2013 - 20:25

Tous les ans la France perd,par l'étalement urbain, la valeur d'un département français en terres agricoles . La réponse à ce problème , c'est la densification des villes , et de permettre à des populations rejetées à 30 ou 40 km des métropoles ( les ZEP à plat ) de revenir vers les villes, d'être délivrées du surcoût de l'utilisation de 2 voitures (sans parler de la pollution ) , de pouvoir bénéficier des transports en commun et des infrastructures existantes pour leurs enfants, leur travail et leur vie courante tout simplement.. Ces expatriés forcés des centres urbains, génèrent (et certains Maires de petites communes en sont ravis car plus la population est nombreuse, plus ils bénéficient de subventions ) , des lotissements à n'en plus finir , des routes , des ronds points et des déviations pour répondre à un trafic routier de plus en plus important, des infrastructures de plus en plus importantes , écoles , collèges, gymnase piscine et des Zones commerciales stéréotypées , ou des zones d'activités artisanales ou de petites entreprises répondant aux besoins grandissant de ces populations. Il suffit de se promener autour de Nantes pour le constater mais ce phénomène se déploie jusqu'au nord de la Vendée et tout au long de l'axe Nantes Rennes.
-6000 logements plus ceux de l'Ile de Nantes en cours de réalisation à raison de 3 ou 4 occupants /logement c'est éviter que ne se développe l'équivalent d'une des ville de la banlieue nantaise sur les terres agricoles de LA.dans ces prochaines années.
Alors l'emprise au sol de l'aéroport du Grand Ouest à côté de ce ravage écologique est tout à fait insignifiante et permettra au contraire de limiter les atteintes à l'environnement en préservant les terres agricoles et en diminuant la pollution générée par toute une population asservie à ses automobiles et qui perdent leur sous et leur temps dans des bouchons pour entrer sur Nantes le matin et en sortir le soir.
Alors : Vite , l'aéroport du Grand ouest.

Raisonnement de bobo
Amusière jeu, 21/02/2013 - 22:28

En réponse à Rufus - Le vrai geste écologique conséquent c'est la constuction de NDDL

Ce que vous oubliez RUFUS c'est que :
- beaucoup de gens n'ont pas les moyens financiers d'habiter en ville ,
- que le projet de NDDLL supprimerait au bas mot 2000 ha (emprise NDDLL, barreau routier...)de terre agricoles,
- que la métropole Nantaise est d'ores et déjà asphyxiée, il suffit de voir la circulation automobile,
- que les politiques ne maîtriseront pas l'étalement urbain qu'induirait le transfert partiel de l'aéroport, les exemples de Roissy et Orly le démontrent,
- qu'une partie de la population aspire davantage à vivre modestement à la campagne en étant partiellement autonome (potager...), plutôt que vivre dans une cage à lapin dans la banlieue nantaise et dépenser son peu d'argent dans le supermarché du coin.

Potager !
Mike_ ven, 22/02/2013 - 10:40

En réponse à rgjac - Raisonnement de bobo

Sacré Rgjac, ton post m'a plié de rire !! Vivre modestement à la campagne en cultivant son potager !! Il faut vraiment être végétarien à 150% pour penser vivre d'un carré de salades et d'une planche de poireaux-carottes !! Encore faut-il aimer le jardinage. C'est ta moman qui va chercher le pain et la viande au village le plus proche ? En voiture ? La pauvre qui ne peut plus acheter ni faire de nouilles depuis que tu lui as piqué sa passoire et son allume-gaz !
Sérieusement :
Selon l'INSEE la Loire -Atlantique a une surface de 6 815 km2, plus de 681 000 ha. Les 2000 ha que tu évoques ne représentent que 0,3%.
Pour ce qui est de la circulation automobile, tout le monde sait que les problèmes viennent de ce qui a été fait au centre ville: un véritable et ruineux massacre urbain qui fait fuir même les commerçants.

L'aéroport au sud loire a-t-il signé la mort du nord ?
Rufus jeu, 21/02/2013 - 21:52

En réponse à Aéroport non merci - C'est la mort du sud loire

C'est ridicule , il n'y a pas d'opposition nord/sud !
Airbus est implanté au sud , toutes les installations portuaires nantaises également, les grandes indusries de l'agro-alimentaires et la majorité de l'industrie maraîchère, le vignoble ... Votre réflexion est ridicule.
Maintenant si les avions ne peuvent plus atterrir à Nantes Atlantique (allez y faire un tour un samedi et vous constaterez les premiers symptômes de saturation ) ils atterriront ailleurs .... Il y a beaucoup d'aéroports très intéressés y compris celui de Dominique Bussereau ex-ministre des transport de Sarko qui est en train d'agrandir la piste de l'aéroport de Rochefort/mer sur des zones boisées et humides préservées pour transférer l'aéroport la Rochelle /Ile de Ré lui aussi en limite de ses capacités.
Si vous ne voulez pas accueillir le développement économique et commercial vous ne pourrez pas l'empêcher !
Les avions iront atterrir ailleurs ! mais il faudra bien qu'ils se posent quelquepart !
La Chine est en train de conquérir le monde et nous les habitants du Grand-Ouest on se prépare à habiter des cabanes dans les arbres

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.