Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Sur la piste cyclable du cours des 50-Otages, entre voitures et camions

4 20.02.2013 17:21
Nantes. Sur la piste cyclable du cours des 50-Otages, entre voitures et camions

Nantes. Sur la piste cyclable du cours des 50-Otages, entre voitures et camions

Capture "nantesvelo.tumblr.com"

Malgré l’ouverture partielle du cours des 50-Otages aux cyclistes fin septembre, mieux vaut parfois rester sur ses gardes au guidon de son deux-roues, comme le montre sur le ton de l’humour un « Tumblr » (entre blog et réseau social) publié ces derniers jours.

Sur ce diaporama intitulé "Nantes capitale du vélo", on voit la nouvelle piste cyclable centrale empruntée à certains moments de la journée par des voitures et camions. Livraisons, manifestations, urgences... les cyclistes ont de la compagnie.

Une de ces photos est d'ailleurs reprise dans le diaporama saisissant du "pire des pistes cyclables" signé Terra Eco.

Le Tumblr en question, c'est sur ce lien

Commentaires (4)

Un car sur la piste cyclable cours des 50 otages
Cyril jeu, 21/02/2013 - 10:20

Vue une fois sur le Cours des 50 otages depuis la Préfecture : un car s'est engouffré sur les deux pistes cyclables.
Ayant compris son erreur, il s'est rabattu sur la route abimant pour le coup ses pneus et la suspension de son véhicule.

Mais que faisait ce car de tourisme dans le coin ?^^

Ah oui ! le Voyage à Nantes pardi ! ^^

C'est la magie des pistes !
G Naoed (non vérifié) jeu, 21/02/2013 - 01:02

Les liens sont très intéressant. On pourrait en dire beaucoup plus, mais l'essentiel y est :

- Voiture garée sur les pistes, un grand classique.

- Tracé de piste folklorique. A ce demander parfois si ce n'est pas pour additionner des mètres de pistes dans un bilan. Et on en a dans l'agglomération où au lieu de laisser les vélos sur une voie de bus, il leur faut slalomer sur le trottoir entre la bordure du trottoir et l'aubette de bus en finissant en courbe étroite pour descendre du trottoir sur un rond-point.

- Et puis les pistes où tous les 100m le vélo doit couper la route parce que sa piste change de côté.

piste cyclable
sailfish (non vérifié) mer, 20/02/2013 - 18:46

C'est très bien pour les vélos mais les commerçants sont dépités car la circulation devient infernale et les gens fuient le centre ville pour ça et pour les travaux qui s'enchainent (Graslin maintenant). Je travaille quasi tous les jours via le cours des 50 Otages, non seulement c'est un vrai bazar et pourquoi une aussi grande bande cyclable alors que comme moi Facteur en voiture qui livre tous les jours le centre, ça devient du n'importe quoi , se garer sur les places livraison est un enfer car elle sont toutes squattées par des gens qui "n'en n'on que pour 5 minutes" ou pour tout et n'importe quoi et à coté on se prend des "prunes" des charmants ASVP en se garant par exemple rue Racine avec le fruitier qui met ses cagettes et ses cartons sur la place livraison !!!! Quand les commerçants ne pourront plus etre livrés par faute d'accès et de stationnement des livreurs à force d'etre sanctionner, on verra...j'imagine mal les "anciens" se déplacer aisement....!! Le Bazar est en route et on ne va pas dans le bon sens...!

Attention danger !
Mike_ mer, 20/02/2013 - 19:45

En réponse à sailfish - piste cyclable

La semaine dernière je marchais allée Flesselle quand tout à coup, à ma grande surprise, un véhicule de la ville est arrivé derrière moi, roulant sur la voie piétonne, entre les terrasses des cafés et les magasins !! Elle a continué son chemin jusqu'à la rue de Strasbourg. Pour une surprise, ç'en fut une. Consommateurs, n'allez plus boire allée Flesselle, vous risquez l'asphyxie par les gaz d'échappement des véhicules dits "autorisés" !!
A quoi ça a servi de barrer le Cours Franklin Roosevelt si les voitures sont obligées de rouler sur les allées piétonnes ? Ca devient de la connerie à cent pour cent. De quoi se poser des questions sur les facultés mentales de ceux qui ont imaginé tout ça et qui prolongent leur ruineux délire urbain sur la place Graslin.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.