Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Tarif de stationnement : Nantes mauvais élève aux dires d'Auto plus

2 21.03.2014 14:52
A Nantes, le tarif horaire aurait augmenté de 47 % depuis 2008.

A Nantes, le tarif horaire aurait augmenté de 47 % depuis 2008.

Archives PO/NATHALIE BOURREAU

Selon une enquête réalisée par le magazine Auto plus, Nantes monte sur le podium des villes où le tarif de stationnement a le plus augmenté depuis les dernières élections municipales.

Le magazine établit qu'en moyenne, ces tarifs ont plus augmenté dans les villes de gauche que dans les villes de droite. La cité des ducs est en concurrence avec Le Mans et Roubaix. L'hebdomadaire compare en fait les prix actuels du stationnement avec ce qu'ils étaient en 2008, quand les édiles qui terminent actuellement leur mandat sont devenus maires. A Nantes, le tarif horaire aurait augmenté de 47 % quand Le Mans culmine avec +67 % suivie de Roubaix (50 %). Rennes (+39%) et Paris (+20%) suivent.

Auto Plus note une "différence selon la couleur politique des municipalités". En Île-de-France, "la hausse moyenne du ticket horodateur" est de 12% dans les villes de droite et de 4,4% dans celles de gauche. Dans "le reste de la France", la tendance s'inverse: la hausse moyenne est de 13,5% à gauche et 8,5% à droite.

Et l'hebdomadaire de citer en exemple des villes à faible augmentation comme Amiens, Besançon, Caen, Le Havre ou Perpignan. Et d'autres, encore gratuites, comme Lorient, Vénissieux, Champigny, Drancy.

Presse Océan avec l'AFP

Retrouvez ici le site Internet d'Auto plus.

Commentaires (2)

Pas étonnant.
Philippe P ven, 21/03/2014 - 16:41

Sans parler de couleur politique, quand on cantonne un centre ville à la marche piétonnière au détriment des déplacement véhiculés, il faut s'attendre à des pertes financières.
En effet, quand on vient en ville en voiture il faut se garer et payer pour cela. Quand on limite la circulation il y en a moins, donc moins de rentrées pécuniaires. D'où augmentation des prix des stationnement qui restent pour palier au manque.
Faite comme moi. Je ne viens plus dans le centre de Nantes. Sauf pour mon médecin mais au risque de me prendre une prune quand il faut se garer à tout pris quand tout est pris !
La fuite des automobilistes engendrera la colère des commerçants du centre. Hélas!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.