Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Trafic de stupéfiants : un réseau démantelé aux Dervallières

0 22.05.2015 12:42
Une partie des saisies des enquêteurs de la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale de Loire-Atlantique.

Une partie des saisies des enquêteurs de la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale de Loire-Atlantique.

Photo DR

Trois hommes âgés de 20, 19 et 51 ans ont été déférés ce vendredi matin au parquet de Nantes dans le cadre d'une ouverture d'information judiciaire. Le trio est soupçonné d'être les maillons d'un réseau de trafic de stupéfiants qui alimentait le quartier des Dervallières.

Les trois suspects ont été interpellés mercredi matin après un long travail d'investigation initié par le commissariat de proximité de Chantenay et conclu par la brigade des stups de la sûreté départementale.

L'enquête s'est concentrée sur un hall d'immeuble de la rue Jean-Baptiste-Chardin où les innombrables allées et venues ont fini par éveiller les soupçons.

Au cours de leurs perquisitions, les policiers nantais ont saisi 2,5 kg de résine de cannabis, 150 g d'héroïne, deux armes de poing, 2 700 € en liquide et du matériel (hi-fi, carcasses de deux-roues, etc.) à l'origine douteuse.

Parmi les trois personnes interpellées figurent la tête présumée du réseau et deux hommes soupçonnés de jouer les nourrices.

Plus d'informations à lire samedi 23 mai 2015 dans Presse Océan ou nos éditions en ligne

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.