Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Un Brin de Causette va rouvrir mardi matin

0 05.12.2016 21:23
Un Brin de causette est situé rue Sarrazin, près de la place saintg-Similien à Nantes.

Un Brin de causette est situé rue Sarrazin, près de la place saintg-Similien à Nantes.

Illustration PO-NB

Les bénévoles d'Un Brin de Causette reprennent du service. Mardi 6 décembre, à 7 heures, ils rouvrent leurs locaux situés place Saint-Similien à Nantes pour accueillir les plus démunis autour du petit-déjeuner.

La mort dans l'âme, ils avaient dû se résoudre à fermer temporairement après deux épisodes de violences, les 2 et 26 novembre. À chaque fois, les agressions étaient le fait d'un seul homme. Un sans-abri de 46 ans qui, tour à tour, s'en est pris à une éducatrice puis à un "accueilli", proférant menaces de mort ou distribuant des coups de balai.

Ce lundi après-midi, le suspect se tenait dans le box de la salle des comparutions immédiates du tribunal de grande instance de Nantes. Il n'a pas été jugé. Le tribunal a ordonné une expertise psychiatrique pour savoir si le prévenu, placé sous curatelle renforcée, est bien responsable de ses actes. Le quadragénaire, hospitalisé en psychiatrie à trois reprises et sous traitement antipsychotique par le passé, souffre visiblement de troubles sévères. Dans le box, il a évoqué avec confusion le vol d'un ticket gagnant de l'Euro Millions qui serait à l'origine de ses coups de sang.

L'audience a été renvoyée au 12 janvier 2017. En attendant, le SDF a été maintenu en détention provisoire pour « éviter le renouvellement des faits » et « garantir sa représentation ».

Joël Rochet, le président d'Un Brin de Causette, confirme la reprise de l'activité. « On va faire appel à un vigile. En novembre, en tout, nous sommes restés fermés 14 jours. C'est pénaliser une centaine de personnes pour un seul homme. C'est dommage, constate le responsable associatif qui regrette pourtant de ne pas pouvoir accueillir le fautif à Noël. C'est une période importante. Pour tout le monde. »

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.