Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Un deuxième cœur artificiel greffé à Nantes

0 04.09.2014 19:23
En décembre 2013, le professeur Duveau avait déjà mené la première greffe artificiel du cœur Carmat.

En décembre 2013, le professeur Duveau avait déjà mené la première greffe artificiel du cœur Carmat.

Archives PO

La nouvelle vient de tomber. Selon nos confrères du journal Libération " Un nouveau patient vient d’être greffé à Nantes de cette prothèse de haute technologie".

Ce deuxième cœur artificiel Carmat aurait été greffé il y a trois semaines. Aucune information n'a filtré jusque-là pour cette opération toujours menée par l’équipe du professeur Daniel Duveau au centre hospitalier de Nantes. Le CHU, contacté, s'est pour le moment refusé à tout commentaire.

« C’est pour des raisons déontologiques que l’on ne communique pas», lâchait récemment la société Carmat.

"Les nouvelles sont pourtant bonnes, poursuit le journal Libération. Tout se serait très bien passé, mais on ne sait rien du patient, juste que c’est le second à recevoir cette petite merveille électronique".

La première implantation avait eu lieu à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris, le 18 décembre 2013. Le patient âgé de 76 ans, Claude Dany, était décédé soixante-quinze jours plus tard.

Notre dossier complet à lire vendredi dans Presse Océan (éditions numériques en cliquant ici)


Lire aussi :

Nantes. Décès du premier homme transplanté avec un coeur artificiel

 

Les essais non remis en cause

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.