Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Un homme de 83 ans frappé à la tête après avoir accroché un rétroviseur

0 19.10.2015 14:25
L'agresseur présumé a été placé en garde à vue

L'agresseur présumé a été placé en garde à vue

Photo PO

Il avait malencontreusement accroché un rétroviseur. L'autre conducteur lui a barré la route, avant de le frapper avec un manche à karcher. 

Tout serait parti d'une histoire de rétroviseur accroché. 

C'était rue Chanoine Poupard à Nantes, près de la route de Rennes, peu avant 15 h, dimanche. 

Au volant de sa Peugoet 108, un homme de 83 ans venait d'accrocher - bien involontairement évidemment - le rétroviseur d'une autre voiture.

Pensant que le maladroit n'allait pas s'arrêter, l'autre conducteur a alors bloqué le vieil homme avec sa voiture. Visiblement très remonté, cet homme,  sanguin, agé de 30 ans, a ensuite ouvert la porte de la 108 et donné plusieurs coups de poing dans la vitre (La victime, apeurée, avait refusé de la baisser). Le vieil homme a cherché à se défendre avec un embout de manche de karcher. Mais le conducteur le lui a pris des mains, avant de le frapper à trois reprises. Un cuisinier de 22 ans, qui passait par là en voiture, a tenté de s'interposer. 

L'octogénaire, qui souffrait d'une plaie à la tête de 2 cm au niveau du cuir chevelu, a été conduit au CHU où il s'est vu poser 2 points de suture.
Il sorti de l'hopital ce lundi matin. 
Son agresseur a été placé en garde à vue. 

Lire Presse Océan mardi 20 octobre 2015


Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.