Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Un homme retrouvé mort chez lui, après avoir été torturé par ses invités

4 02.01.2016 06:00
La victime vivait dans un appartement du chemin du Pressoir Chênaie, quartier Chantenay, à Nantes.

La victime vivait dans un appartement du chemin du Pressoir Chênaie, quartier Chantenay, à Nantes.

Photo PO-AHD

La violence se serait abattue sur lui, après un geste jugé « déplacé ». Parmi les suspects, deux adolescents, dont une jeune fille de 15 ans. 

La scène est insoutenable.
Une femme vient rendre visite à son fils. Cet homme de 44 ans vit chemin du Pressoir-Chênaie, au bas du boulevard de la Liberté, quartier Chantenay, à Nantes. Ce 23 décembre, elle pousse donc la porte de l’appartement….et découvre l’horreur.

Son enfant est mort. Il gît dans une pièce en grand désordre. Il est partiellement dénudé. Il y a du sang, beaucoup de sang, autour du corps. La suite est pire encore.
La police est alertée et un premier examen de corps pratiqué. Cet homme a visiblement été victime d’une hémorragie anale. Mais on ignore alors ce qu’il a vraiment subi, ici. Il faudra attendre la saisine de la brigade criminelle de la Sûreté départementale pour que le scénario de sa terrible dernière soirée soit reconstitué.


Ils étaient quatre, ce soir-là. Une jeune femme de 15 ans et son compagnon, sans domicile fixe de 33 ans, ainsi qu’un adolescent de 16 ans étaient venus passer un moment chez lui. Ils ont bu ensemble. Et puis, la violence a déferlé. Pourquoi ? « Les suspects expliquent que la victime aurait eu un geste déplacé envers la jeune fille », indiquait hier un proche du dossier. 

Lire la suite dans Presse Océan samedi 2 janvier 2015


Un homme torturé et tué à Nantes: trois personnes dont deux mineurs en garde à vue


Commentaires (4)

Escroquerie sur l'expert....
Libertégalité dim, 03/01/2016 - 08:45

Cyril a encore frappé....son expertise sur la montée en puissance de la délinquance depuis la mise en état d'urgence est encore une fois une contre -vérité gratuite.
Sa brillante analyse d'expert en tout n'a d'égal que sa bêtise.....

Installation de caméras !
Cyril sam, 02/01/2016 - 21:29

Certes, la scène s'est passée dans un domicile mais à l'extérieur ce n'est pas mieux : une explosion de la délinquance à Nantes depuis la mise en place de l'Etat d'urgence.

Mme la Maire ne veut toujours pas mettre de caméras alors que ces dernières ont montré maintes fois leur efficacité !

IGNOBLE
Laulau sam, 02/01/2016 - 15:21

Ce n'est pas des êtres humains ! Mme le maire, la sécurité a Nantes devient un gros problème.
Il est temps d'agir car prendre le tram le soir est devenu un problème suite aux agressions par des mineurs qui à vos yeux sont peut-être des enfants mais aux yeux des agressés des monstres.
Alors Madame, il est temps de sévir ! Il y en a assez de ces bandes de zonard qui viennent de la ZAD et sévissent en ville. Agissez SVP.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.