Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Un jeune détenu s'est évadé en démontant la fenêtre de sa cellule mardi

0 13.05.2015 09:27
Le quartier courtes peines est situé à l'écart dês bâtiments principaux de la maison d'arrêt de Nantes

Le quartier courtes peines est situé à l'écart dês bâtiments principaux de la maison d'arrêt de Nantes

Photo PO-OL

Un jeune homme de 26 ans a réussi à s'évader hier soir. Il aurait pris la fuite à travers les bois, après avoir escaladé un grillage de trois mètres.

 

Il s'est évadé hier soir.

A l'heure d'effectuer leur ronde habituelle, entre 23 h et 1 h, la nuit dernière, les surveillants ont observé que le détenu, écroué il y a une semaine dans le cadre d'une affaire d'outrage à magistrat, avait disparu.

(Il était encore présent lors de leur précédent passage, entre 19 h et 21 h).  

 C'était au quartier "courtes peines" de la maison d'arrêt de Nantes, un batîment situé à l'écart du batîment principal, qui accueille actuellement 38 détenus.

Le jeune homme, âgé de 26 ans, aurait dégondé la fenêtre de la cellule, qu'il occupait seul. Une fenêtre qui n'avait pas de barreaux.

Il aurait ensuite franchi au moins un grillage, d'une hauteur de trois mètres, sans se faire repérer par les surveillants, postés dans les miradors, avant de s'enfuir à travers les bois.

A 9 h ce mercredi matin, l'evadé n'avait toujours pas été rattrapé.

Ce jeune homme avait déjà effectué plusieurs séjours à la maison d'arrêt de Nantes, où son comportement avait plusieurs fois posé "problème sur le plan disciplinaire", selon une source syndicale.

Condamné à une peine de quatre mois ferme, il était libérable début juillet.

Lire Presse Océan jeudi 14 mai 2015

 

 La suite de l'affaire >>> Nantes Son évasion s'est achevée ce mercredi matin à 4h30 à Nort-sur-Erdre

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.