Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Un port urbain pour le XXIe siècle

0 15.10.2015 17:54
« Ne pas compromettre l’existence des quais et les possibilités d’accès »

« Ne pas compromettre l’existence des quais et les possibilités d’accès »

Photo PO-Jean-Pascal Hamida

La Loire, comme vecteur de transport fluvio-maritime, le débat est lancé lundi 19 octobre à 18 h à la Manufacture de Nantes par le conseil de développement.


« Il y a un virage à prendre pour Nantes, un enjeu, celui du port du XXIe siècle, qui n’est pas celui du passé, il faut prendre des décisions importantes d’infrastructures, de cultures et de changement de pratiques en matière de logistique et de transport. L’île de Nantes est le bon exemple, il faudra déconstruire, évacuer, apporter des matériaux… Si on devait tout faire par camion sur cette île ce serait injouable. Il faut d’abord inventorier les quais et de ses berges et de tout ce qu’il y a à côté », Philippe Boisdron de L’Union fluviale et maritime de l’Ouest (UFMO) qui regroupe des entreprises du transport fluvial et maritime et liées (chantiers de construction et réparation navals), pose clairement le défi.
Philippe Audic, président du Conseil de Développement, propose ce lundi une table ronde avec différents intervenants : « C’est un des rôles du conseil de développement de Nantes de mettre en valeur des initiatives citoyennes. L’aspect maritime du port à Nantes est considéré comme important par les gens qui ont participé au Grand Débat. Il ne faut pas compromettre l’existence des quais et les possibilités d’accès. Il y a, dans les logiques d’économie de proximité, de consommation de produits locaux et de mode de transports économes en énergies, quelque chose à construire dans un port urbain maritime et fluvial ».

Une dizaine d’acteurs citoyens se sont réunis au sein de l’Association Nantaise d’écoconception fluvio-maritime (ANEF) qui a une vision pour un port urbain à l’horizon 2030-40, à travers un projet associatif. « La Loire navigable est un vecteur dès aujourd’hui pour dégongestionner la métropole. Il y a des enjeux énergétiques, climatiques, sur la qualité de l’air… Nous sommes aussi pour le développement des cargos voiliers… », explique François Orhan de l’ANEF.
Eric Cabanas
Débat avec également Jean-Pierre Chalus, président du Grand port maritime Nantes-Saint Nazaire, Emmanuel Antoine, de Minga-Faire ensemble et Gilles Bontemps, vice président de la Région et de l’AIVP, réseau mondial des villes portuaires.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.