Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Un projet de 3e entrée dans le château des ducs de Bretagne

2 30.06.2016 01:20
La contrescarpe, qui date de la seconde moitié du XXe siècle, serait percée

La contrescarpe, qui date de la seconde moitié du XXe siècle, serait percée

Photo : Stéphane Pajot

Dans les futurs aménagements qui bouleversent petit à petit le centre-ville nantais, l’utilisation de la troisième porte dans la forteresse (photo) avance à grands pas. « L’idée, c’est de mettre en relation le château avec le miroir d’eau, et faire de cet accès une grande entrée sur le site et non celle confidentielle qui existe aujourd’hui », indique le directeur du château et musée de Nantes, Bertrand Guillet. L’entrée pourrait être réalisée par un « percement dans l’actuelle contrescarpe près des douves », avec un escalier. Ce mur de contrescarpe date de la seconde moitié du XXe siècle et non du XVe siècle, comme les remparts. 

Pas question de toucher aux remparts du XVe siècle, mais simplement au mur sud du château (la contrescarpe) qui date des années 50 et qui n’est par conséquent pas classé. Il s’agirait d’un percement pour installer un escalier.

Lire notre article dans nos éditions du jeudi 30 juin

Commentaires (2)

Auctoritas
Nantes1977 jeu, 30/06/2016 - 15:30

S'assoir sur les autorisations quand elles sont nécessaires est certes pire qu'un saccage légal. N'en est-ce pas pour autant un saccage de commissaire-priseur révolutionnaire ?

Allez ! Une prière pour le château avant que mes phalanges réactionnaires ne défaillent !

https://www.youtube.com/watch?v=e0sOAZyvLRs

(Il s'agit de la splendeur de la jeunesse, l'éternelle jeunesse, "le principe divin éternellement jeune"...
Comme ce château de Nantes ?)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.