Nantes Un résistant déporté de 16 ans honoré au lycée Michelet

0 23.03.2013 19:52

De gauche à droite : René Picarda , Marie Leblond (proviseur adjointe) et les trois enfants d’Albert Guyomarc’h, Guitte, Anne et Yves.

Une plaque du souvenir, réalisée par l’atelier bois, a été dévoilée ce samedi au lycée Michelet dans la salle des professeurs. Elle rend hommage à Albert Guyomarc’h (1924-2001), résistant, déporté à 16 ans, qui s’est illustré par son engagement politique, syndical et a contribué à la réussite des jeunes qu’il a formés au cours de sa carrière. Au nom de la section des retraités Sden CGT Educ’Action, René Picarda a retracé le parcours de cet homme qui, après avoir été déporté par les nazis de 1941 à 1945, fut professeur à Michelet de 1965 à 1979. Il a rappellé que « Guyomarc’h fut une authentique victime du gouvernement de Vichy ».
Dans le quartier Saint-Félix-Morhonnière, près de Michelet, un groupe de résistants "Marcel Evin" avait été entièrement fusillé ou déporté, a souligné un professeur en marge de cette cérémonie.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.