Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Une centaine de personnes se mobilisent contre la baisse des APL

1 14.10.2017 16:29
  • À Nantes, une petite centaine de personnes se sont mobilisées contre la baisse des APL. Photo PO

    À Nantes, une petite centaine de personnes se sont mobilisées contre la baisse des APL. Photo PO

  • À Nantes, une petite centaine de personnes se sont mobilisées contre la baisse des APL. Photo PO

    À Nantes, une petite centaine de personnes se sont mobilisées contre la baisse des APL. Photo PO

  • À Nantes, une petite centaine de personnes se sont mobilisées contre la baisse des APL. Photo PO

    À Nantes, une petite centaine de personnes se sont mobilisées contre la baisse des APL. Photo PO

  • À Nantes, une petite centaine de personnes se sont mobilisées contre la baisse des APL. Photo PO

    À Nantes, une petite centaine de personnes se sont mobilisées contre la baisse des APL. Photo PO

Un appel national à un rassemblement avait été lancé ce samedi 14 octobre pour protester contre la baisse des APL, par le collectif Vive l'Apl, regroupant des associations de défense de locataires, de solidarité et des syndicats.

À Nantes, une petite centaine de personnes se sont mobilisées devant la mairie en début d'après-midi. Parmi lesquelles : des représentants de la CLCV (Consommation logement et cadre de vie), Indecosa CGT 44, DAL 44, du Parti Communiste 44...  "Depuis début octobre, 5 € sont déduits des APL, rappelle Gisèle Blard, administrateur-locataire Atlantique Habitation.  À partir de janvier 2018, selon les loyers et les ressources, le gouvernement compte retirer entre 50 et 60 €. Les gens les plus impactés ont déjà un revenu modeste. Cette mesure creuse les inégalités et impacte le bien-vivre ensemble entre locataires."

La maire de Nantes, Johanna Rolland (PS), est aussi passée pour "affirmer son soutien" aux côtés de son adjoint Alain Robert (PS), président de Nantes Métropole Habitat. "Nantes Métropole Habitat gère 25 0000 logements sociaux sur la métropole nantaise et loge près de 50 000 habitants, dont 60% bénéficient des APL. Une baisse de 50 à 60 euros des APL entraînerait une perte annuelle immédiate de 7 à 9 millions d’euros. C'est de l'argent en moins rénover, entretenir les logements... C'est aussi la mise en péril de nouvelles constructions ", explique-t-il.  

Selon Philippe Gallise, président de la DAL 44, une quinzaine d'associations nationales défenseurs du droit au logement ont déposé un recours devant le conseil d'État pour que ce décret soit retiré. "On va continuer de faire pression", conclut-il.

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.