Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Une femme meurt sous les coups : son ancien compagnon en garde à vue

1 10.11.2016 17:35
Les pompiers avaient été appelés rue Crucy, mardi soir.

Les pompiers avaient été appelés rue Crucy, mardi soir.

Photo PO-NATHALIE BOURREAU

Son corps, sans vie, avait été découvert mardi soir, peu après 21 h,rue Crucy, à Nantes.

Derrière la porte du logement, restée entrouverte, les secours avaient découvert un visage couvert de lésions et un corps tuméfié.

Le légiste a confirmé les soupçons des policiers, qui s’étaient rendus sur les lieux : "l’origine du décès est liée à un choc d’origine traumatique au niveau du crâne", a indiqué le parquet de Nantes ce jeudi.

La victime, âgée de 48 ans, était décédée "depuis plusieurs jours", quand elle a été découverte.

Son ancien compagnon, un Nantais âgé de 48 ans, a été interpellé chez un ami et placé en garde à vue mercredi après-midi.

Le suspect avait déjà été condamné en 2015, pour des faits de violences conjugales déjà, commis sur une autre femme.

Il avait été condamné à une peine de sursis avec mise à l’épreuve, "dont il respectait les obligations", a précisé le parquet. Il devrait être mis en examen pour "meurtre" ce vendredi.

La semaine dernière, la victime avait appelé la police après une dispute avec lui.

Le couple vivait sous le même toit depuis moins d'un mois.  La victime avait demandé à son ex de quitter son logement vendredi dernier. 

 

Plus d’informations dans Presse Océan vendredi 11 novembre 2016

 

Commentaires (1)

lamentable!!
iffic ven, 11/11/2016 - 08:36

crime qui aurait pu ètre èvitè!!!!la victime avait appelè la police!!!!!semble t'il rien n'a ètè fait pour èviter ce drame!!!!alors accuser la justice c'est bien mais agir avant le drame c'est mieux!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.