Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes VIDEO Une habitante dénonce les nuisances nocturnes en centre-ville

3 16.10.2015 18:40
Voir la vidéo

Chantal vit dans l’angoisse. Dans l’angoisse de sortir de chez elle et de se retrouver face à un toxicomane. Dans l’angoisse de croiser avec ses deux enfants de 8 et 10 ans à un homme en train d’uriner. Dans l’angoisse qu’une personne force la porte d’entrée de son immeuble pour passer la nuit sur son pallier. Dans l’angoisse d’une nouvelle nuit sans sommeil.
Pour faire comprendre ce qu’elle vit quotidiennement, elle poste depuis quelques jours des vidéos sur Youtube. « C’est presque un geste de désespoir », déplore-t-elle. On y voit, et surtout entend, des jeunes qui chantent, qui déplacent des grilles de chantier, qui éclatent des coussins d’air récupéré parmi les ordures des commerçants… « Cette rue à l’abri des regards est un vrai terrain de jeu nocturne. »

 

Dossier complet samedi 17 octobre dans Presse Océan

Commentaires (3)

NUISANCE NOCTURNE EN CENTRE VILLE
GPLE dim, 18/10/2015 - 10:27

Il n' y a pas qu'à la place Bouffay ou rue du Puit d'Argent que les nuits sont agitées, voir violentes, en effet habitant rue Racine, nous subissons dès le Jeudi soir jusqu'au dimanche matin les hurlements des personnes alcoolisées, le vomis sur les pas de portes, les dégradations: que fait la police ou la municipalité: rien, en effet le quartier Graslin n'est pas considéré comme un secteur sensible ( Un soir, un groupe d'étudiants très fortement alcoolisé a cherché pendant plus d'une heure Marie en hurlant: j'ai appelé le poste de police, on m'a répondu que le quartier ne faisait pas parti des zones sensibles car il y a d'autres lieux moins sur); la solution, fermer les boites de nuit aux alentours ainsi qu'un certain café place Graslin, en effet ceux-ci ne font aucune prévention sur l'alcoolisme excessif, servent à tout va car c'est le profit avant tout.

Abandon de poste !
Cyril lun, 19/10/2015 - 09:07

En réponse à PLEV - NUISANCE NOCTURNE EN CENTRE VILLE

Les policiers n'ont pas à sélectionner les quartiers en fonction du nombre de crimes et délits qui y sont commis !

Dans ce cas, faut insister en les rappelant plusieurs fois et leur rappeler leurs obligations de service public sans aller jusqu'à l'outrage (conversations enregistrées).
Sinon, ce que certains font en cas de tapage nocturne : ils disent aux policiers que les étudiants ont agressé une personne dans la rue et les policiers se déplacent dans ce cas.

Fermer les boites de nuit
fabd4449 dim, 18/10/2015 - 23:30

En réponse à PLEV - NUISANCE NOCTURNE EN CENTRE VILLE

Fermer les boites de nuit n'est absolument pas la solution, ce ne sont pas elles les responsables, ce sont ceux qui boivent plus que de raison et l'absence de la police. Le centre ville est déja moins attirant depuis quelques années, il ne faut pas le tuer non plus (mais plus de surveillance)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.