Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Une infirmière et une jeune femme violemment agressées dans la rue

1 01.03.2016 19:17
Le suspect se trouvait toujours en garde à vue ce mardi soir

Le suspect se trouvait toujours en garde à vue ce mardi soir

Photo PO

Un homme à vélo a agressé deux femmes, à 24 h d'intervalle, dans la rue, à Nantes. Un suspect a été interpellé. 


L’infirmière venait de rejoindre sa voiture quai Moncousu, après son service au CHU.

Il était 23 h 45, mardi. Elle était au téléphone, quand un homme s’est approché, à vélo. Après avoir ouvert brusquement la portière, il l’a saisie au cou. La jeune femme a alors réussi à griffer son agresseur et à appuyer sur le klaxon pour appeler au secours. Des passants se sont approchés et l’agresseur est alors sorti en disant « que tout allait bien ».

Pendant ce temps, la victime, elle, s’échappait côté passager et donnait l’alerte.
À l’arrivée des policiers, l’homme, qui avait bu, a tenté de s’enfuir. Mais il a été rattrapé.

Durant son transport à l’hôtel de Police, le suspect, « excité », crachait sur la voiture. La victime n’a pas été blessée mais « extrêmement choquée ». Elle s’est vue notifier 6 jours d’ITT.

Son agresseur présumé se trouvait toujours en garde à vue ce soir.

Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir commis une autre agression, sur une jeune femme de 21 ans, la veille, sur le cours Saint-André. Elle avait été frappée et souffre d’une fracture de la pommette et de la mâchoire. Un homme à vélo lui avait dérobé son sac à main.

Il devrait être jugé ce mercredi en comparution immédiate. 

Lire Presse Océan mercredi 2 mars 2016

Commentaires (1)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.