Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Une surveillante violemment agressée à la prison pour mineurs

0 07.07.2014 11:07
L'agression s'est déroulée dimanche, au sein de l'établissement pour pénitentiaire pour mineurs d'Orvault

L'agression s'est déroulée dimanche, au sein de l'établissement pour pénitentiaire pour mineurs d'Orvault

Photo PO

Elle est tombée dans "un véritable traquenard", selon le syndicat FO.

Hier, dimanche, une surveillante de l'établissement pour pénitentiaire pour mineurs d'Orvault a été victime d'une agression. "Elle a vécu un long calvaire", s'indigne le syndicat.

Il était 16 h, quand un détenu - mineur - "a saisi son émetteur récepteur", rapporte FO. Avec un jeune majeur, il aurait ensuite "violemment" tenté de la pousser dans une cellule. "Elle a vainement tenté de s'enfuir", poursuit le syndicat.

"Un détenu a alors rattrapé notre collègue et en utilisant une arme artisanale a coupé la dragonne en kevlar pour lui subtiliser ses clés. Pendant que l'un s'acharnait sur cette femme, qui aurait pu être leur mère, l'autre ouvrait 2 portes de cellule dont celle du probable instigateur qui avait prémédité cette sauvage agression. »

La victime « hurle » et « essaie de se débattre ». Mais elle est « maintenue au sol » et « molestée ».


Après de longues minutes, elle a fini par récupérer ses clés avant de tenter d'alerter les secours en donnant des coups de sifflet. « Ensuite avec l'énergie du désespoir, la surveillante a voulu s'échapper de la coursive du premier étage pour fuir ses agresseurs. Malheureusement elle a été rattrapé dans l'escalier et l'un de ses agresseurs, qui lui a mis un couteau sous la gorge tout en lui arrachant les cheveux et la frappant au visage. Après quelques minutes notre collègue a profité d'un moment de relâchement  pour se diriger vers la porte d'entrée et a sollicité l'ouverture de celle-ci pour que l'agent du PCI puisse la voir à la caméra et faire venir les secours. »

Les collègues sont alors arrivés rapidement pour porter secours à la surveillante et neutraliser ces agresseurs.

Le syndicat FO attend de la Justice qu'elle fasse preuve d'une "très grande fermeté". 

Lire Presse Océan demain mardi 8 juillet

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.