Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes [VIDÉO] Chantier du miroir d'eau : un trou béant caché devant le château

17.10.2014 16:13
  • Photos et vidéo L.Be/PO

    Pour l'heure ouvriers et machines ont creusé un trou de plusieurs mètres de profondeur.

  • Le travail des fontainiers ne devrait pas démarrer avant janvier.

    Le travail des fontainiers ne devrait pas démarrer avant janvier.

Au pied du château des ducs de Bretagne, après l'esplanade où circule le tramway, derrière d'immenses palissades s'élève chaque jour le bruit des engins de chantier. C'est là que le futur miroir d'eau de la ville de Nantes s'échafaude.

Pour l'heure, les ouvriers en génie civil ont creusé un immense trou de plusieurs mètres de profondeur, déjà recouvert de béton pour le fond. Et qui devrait l'être intégralement pendant les mois qui viennent. Car c'est là que prendra place le local de gestion des fontaines.

Toujours en étroite collaboration avec le maître d'oeuvre, les fontainiers ne devraient entrer sur la scène de ce chantier qu'à partir de janvier. Pour mémoire, la livraison de l'oeuvre est prévue - si tout se déroule comme prévu - pour l'été 2015.

Lire aussi :

Nantes. [Reportage] Le chantier du miroir d'eau a commencé esplanade Mercoeur

Nantes. "Le miroir d'eau sera très différent de celui de Bordeaux"

 

Commentaires ()

Travaux d'Hercule ?
Dirladada ven, 17/10/2014 - 17:48

Tout ça pour un simple miroir d'eau ? Des fondations spéciales ? C'est de la folie pure ! Combien il coûte, le miroir ? Ça serait bien que les journalistes fassent un travail d'enquête sérieux, au lieu de servir de faire-valoir à la comm' municipale.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.