Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Vols par ruse en série chez des personnes âgées : deux interpellations

0 12.12.2016 18:09
Quelque 100 gendarmes ont été mobilisés

Quelque 100 gendarmes ont été mobilisés

Photo illustration PO

Les pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Nantes et de Saint-Nazaire, trois équipes cynophiles spécialisés dans la défense ou la recherche d’armes-munitions-billets-stupéfiants, les gendarmes mobiles de Luçon et l’antenne-GIGN de Nantes...

Ces cent militaires ont investi deux sites ce lundi matin, dans le cadre d'une enquête menée par les gendarmes du Gelac (Groupe d'enquête et de lutte anti-cambriolages), qui surveillaient deux jeunes gens, installés sur deux camps de l’agglomération nantaise, depuis des semaines. 

Le premier, 29 ans, habite l’aire d’accueil des gens du voyage de la Clarière, route de la prairie de Mauves, à Nantes. 
Le second, 28 ans, habite les Hauts de Couëron. 

Les suspects ont été placés en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Nantes. Les perquisitions ont permis de découvrir sur place « un fusil de chasse calibre 12 et ses munitions, de nombreux bijoux dissimulés dans le linge des enfants et différents objets électroniques », sans plus de précision. 

Ils sont soupçonnés d'avoir commis une vingtaine de vols par ruse chez des personnes âgées. Selon les enquêteurs, les deux hommes auraient également pu s'être trouvés à bord de cette voiture, qui avait violemment percuté le portail de le maison d’arrêt de Nantes, après qu’un parloir sauvage nocturne a été interrompu.

 

Lire Presse Océan mercredi 13 décembre 2016

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.