Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Voyage à Nantes, fronde contre la Cantine et le bar de l’école d’archi

0 25.05.2014 20:00
"Ces établissements vont nous faire une concurrence drastique durant la saison touristique"

"Ces établissements vont nous faire une concurrence drastique durant la saison touristique"

Photo : Presse Ocean

Quinze  commerçants, restaurateurs, cafetiers (1) ont écrit une lettre ouverte à destination du Voyage à Nantes et du maire Johanna Rolland, dont nous reproduisons ici des extraits. Ils reprochent à des établissements temporaires, notamment la « Cantine du Voyage » et le « Bar sur le toit de l’école nationale d’architecture » de  les « dessaisir d'une partie de leur activité, de leurs gains ».

Extraits : 

« Depuis longtemps nous nous levons de bonne heure.  Etre "petit commerçant", "commerce de proximité", "restau du coin" ou "bistrot d'en face", c'est épuisant, mais c'est motivant, car ce n'est pas seulement être les yeux rivés sur des colonnes comptables, des bénéfices nets, des marges brutes : c'est être l'âme, le pouls, la chaleur de la ville, le coeur du quartier, la vie de la rue (...)

« Nous sommes les restaus du coin, les bistrots d'en face du quartier République - Esplanade des chantiers. Nous sommes ceux qui chaque jour de l'année, malgré des réglementations parfois drastiques et handicapantes, rendons vivant un quartier qui a toujours bien du mal à l'être (…)

« Nous qui sommes là toute l'année voyons fleurir de plus en plus tôt, et de plus en plus longuement dans la saison à l'occasion du Voyage à Nantes, une cantine sur le quai des Antilles, un bar sur le toit de l'Ecole nationale d'Architecture. On en passe... Soit des établissements concurrents, temporaires. Fortement promus par cet office touristique nommé Le Voyage à Nantes, hautement subventionnés par les deniers publics ,au profit soit dit en passant d'intérêts privés. Ces établissements vont nous faire une concurrence drastique durant la saison touristique. Ils vont nous dessaisir d'une partie de notre activité, de nos gains qui paient nos loyers, nos salaires, nos marchandises. A cette première négation de notre existence qui nous dit que nous ne sommes bons qu'à faire cantine des salariés importés par la volonté de bureaux d'étude, s'ajoute sans doute la gifle d'oublier nos rôles humains au quotidien". 

(1) Lulu la Nantaise, Grain d'Seb, Terroir Bio, La table d'Aristide, Le café Louis Blanc, Vins et Confidences, Le Gribiche, L'Entrepizz', Le Scoop, Papalou, Le Melting Potes, Café le Bretagne, Le Point Bar, L'éléphant rose, Buns&Beers-Burgers Café. 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.