Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

NDDL Membre de la commission des Pétitions, il craint une "instrumentalisation"

0 20.03.2013 11:02
NDDL. Membre de la commission des Pétitions, il craint une "instrumentalisation"

NDDL. Membre de la commission des Pétitions, il craint une "instrumentalisation"

Infographie PO

"Seul membre titulaire français de la commission des Pétitions, je suis partagé sur la procédure", écrit sur son blog le député (UMP) européen Philippe Boulland.

Alors que ladite commission a pour ordre du jour, ce mercredi au Parlement européen, "un débat sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes" en recevant les pétitionnaires "pro" et "anti", l'élu de Picardie craint "une instrumentalisation politique" :

"Un manque de sérieux"

"Je suis heureux de voir que des citoyens, des associations et des élus se tournent vers le Parlement européen pour exprimer leurs inquiétudes ou leur volonté de voir se créer le nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes en France, écrit l'élu. Mais il y a un manque de sérieux. Outre la campagne médiatique autour du projet, la commission des Pétitions, qui se doit d’agir avec neutralité et objectivité, se retrouve au cœur d’un débat dont elle n’a pas tous les éléments."

Car estime-t-il, "de nombreuses questions trouveront au moins un début de réponse lors de deux échéances qui auront lieu après cette réunion" : "Le 21 mars, en effet, les autorités françaises sont censées rendre leurs réponses à la Commission européenne suite à la procédure précontentieuse – même si la France peut demander un délai supplémentaire. Et d’ici au 2 avril, la commission de dialogue aura, elle aussi, rendu ses conclusions."

Une délégation de la commission bientôt sur place, près de Nantes ?

Le député européen propose de fait d'attendre "d’avoir tous les éléments pour débattre concrètement du sujet".

Pourquoi ? "Contrairement à ce qui a été dit, les députés européens n’ont pas tous souhaité accélérer la procédure, justement pour éviter une utilisation électoraliste du sujet, explique Philippe Boulland. La commission des Pétitions du Parlement européen se doit de rester objective dans cette affaire. Elle ne doit pas donner une image d’instrumentalisation politique, qui risquerait de décevoir les pétitionnaires- dont l’attente est forte- et de discréditer la commission aux yeux des parties."

Et de révéler qu'il a "par ailleurs d’ores et déjà demandé à ce qu’une délégation mène sur place une mission d’enquête à court terme afin de disposer de tous les éléments nécessaires pour statuer sur le respect ou non des directives européennes".

Réunion à suivre en direct dès 15h :

Ce mercredi comme ces prochains jours dans le "dossier Notre-Dame-des-Landes", au lendemain de l'annulation du transfert de l'aéroport de Toulouse, les yeux seront à coup sûr tournés vers l'Europe. Chacun dans l'espoir d'y gagner un sérieux coup de pouce à son argumentaire.

Réunion à suivre en direct, ce mercredi sur le site du Parlement européen.

Mickaël Haton

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.