Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Clergeau (PS) presse Retailleau (LR) de s'engager

6 24.02.2016 19:24

Chef de file de l’opposition de gauche, Christophe Clergeau (PS) dénonce l’attitude de Bruno Retailleau, le président (LR) du conseil régional, à propos du référendum sur le projet Notre-Dame-des-Landes.
« Je suis surpris de voir Bruno Retailleau continuer de critiquer la tenue de cette consultation alors que des présidents de Départements, du même bord politique, demandent à y participer, explique le président du groupe socialiste. C’est à se demander si son objectif n’est pas de faire échouer ce référendum dans un but purement politicien ».
Vendredi, à l’issue du débat d’orientation budgétaire, Christophe Clergeau compte donc demander « une clarification » au chef de la majorité régionale. « Un référendum sera plus efficace qu’une pétition (pour exiger l’évacuation de la Zad, ndlr) qui a péniblement réuni 19 000 signatures, soit 0,5 % de la population régionale, estime l'élu socialiste. Le temps de la protestation est passé. Désormais, tous ceux qui soutiennent ce projet doivent s’engager à fond dans la campagne pour le « oui ». Le but, c’est que ce nouvel aéroport se fasse, dans l’intérêt de notre territoire ».

Commentaires (6)

re
batisto200@outl... jeu, 25/02/2016 - 16:15

Il ne faut pas s'attendre à une réponse de retailleau, le calotin de service, il préfère s'occuper des bouseux ,son électora préféré

dormez bien, braves gens, nos élus veillent
patrick.jehannin jeu, 25/02/2016 - 13:17

A propos de la participation à la consultation qui est projetée, Le Télégramme vient de publier un article intitulé : "quel bazar !"

Morceaux choisis :

« La question sera posée cet après-midi en session du conseil régional par le conseiller et maire de Vannes David Robo (LR). Et c'est Gérard Lahellec, vice-président chargé des transports et des mobilités en Bretagne, qui y répondra. »

Je note d’emblée que tout est bien organisé et que ça se passe apparemment dans la bonne humeur : 6 heures avant l’ouverture de la séance on connaît déjà parfaitement la question et la réponse.

« Ce n'est pas la région qui va décider du périmètre de la consultation. C'est l'État. S'il souhaite solliciter tous les financeurs, alors oui, la Bretagne (qui finance à hauteur de 30 M€ le projet d'aéroport, NDLR) participera à la consultation. »

Mais n’est-ce pas très exactement ce que l’on appelle une lapalissade ?

« Sinon, nous n'avons rien à dire de plus ».

Je ne sais pas pourquoi ça me rappelle un peu les huîtres de Bretagne.

La suite est par ici : http://wp.me/p6EXHi-3pK

Le référendum et l’opinion publique
pi.cormerais jeu, 25/02/2016 - 13:16

Peur des résultats du référendum voila ce que Mr Retailleau à. Et si on regarde dans le passé en 1969 le général de Gaulle a recourt au référendum, auquel il avait renoncé à regret en mai 1968. Il en précise le sens dans le discours de Quimper du 2 février 1969 : il propose aux Français de participer de plus près à leurs affaires grâce à la régionalisation et la réforme du Sénat. Dans l’allocution qui ouvre la campagne du référendum, le 11 mars, il dramatise la situation, dénonce l’entreprise de « destruction » et de « conspiration » dont le pays a été l’objet en mai, prolongée par la « spéculation » monétaire de l’automne et par les grèves du mois de mars. La participation est alors proposée comme remède au « malaise des âmes ». En mettant en jeu son mandat lors de l’entretien télévisé du 10 avril, il donne son véritable sens à la consultation du 27 avril. L’opposition dénonce le plébiscite et le chantage mais de Gaulle persiste dans un ultime appel le 25 avril. Le non étant majoritaire, il quitte le pouvoir dès le 28 avril à midi puis se retire en Irlande.

NDDL
jodetrefia jeu, 25/02/2016 - 08:28

Monsieur Clergeau oublie que c'est F.Hollande qui à décidé ce référendum. La justice est passée et NDDL doit se réaliser . Pourquoi un référendum ? notre président ne fait pas confiance à la justice de son pays ?
Alors, au lieu de crier au loup notre battu des régionales ferait mieux de voir auprès de ses amis socialistes comment attaquer rapidement les travaux et vider la ZAD de ces squatters qui polluent le secteur . Notre premier ministre avait promis que ces travaux se feraient ( il est pourtant du même part que notre président !!!!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.