Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Emmanuelle Cosse : " Il n'y a pas eu marchandage"

11 12.02.2016 08:45
Emmanuelle Cosse pendant la campagne des régionales à Notre-Dame-des-Landes.

Emmanuelle Cosse pendant la campagne des régionales à Notre-Dame-des-Landes.

OLIVIER LANRIVAIN

Invitée ce vendredi 12 février de France Inter, l'écologiste Emmanuelle Cosse, nouvelle ministre du logement et de l'habitat social, assure qu'il n'y a eu aucun marchandage entre elle et François Hollande sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

" Il n'y a eu aucun marchandage". L'ex-patronne d'EELV qu'elle a quitté hier est formelle comme l'a été jeudi soir le Président de la République. L'idée d'un référendum local sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est, selon elle, avant tout portée par plusieurs élus locaux. Sans oublier Ségolène Royal, là ministre PS de l'Ecologie, et Nicolas Hulot. Quant à la question du périmètre, elle pourrait être confiée à la commission du débat public: "C'est ce type de structures qui peut aider à définir le périmètre, la question et la date". Pour la nouvelle ministre, l'important est " la volonté de remettre le dossier dans le débat public".

Commentaires (11)

Pouvoir ou environnement?
Huppé hère sam, 13/02/2016 - 01:40

A l’image des cadres d’EELV, seul le pouvoir intéresse Emmanuelle Cosse, l’Environnement est bien loin de leurs préoccupations. Mieux encore, Emmanuelle souhaite « la dissolution de l’Etat-Nation » dans l’émission Mots Croisés du 9/12/2013 minilien.fr/a0anki
Après la création des 13 régions ou GECT Groupement Economique de Coopération Territoriale (et Transfrontalière), Hollande s’entoure pour parvenir au démantèlement de la France minilien.fr/a09hfp dénoncé par l’UPR.

l'Etat-nation
Melba sam, 13/02/2016 - 20:13

En réponse à Huppé hère - Pouvoir ou environnement?

Alorsçà, ce serait une bonne chose !
Au lieu d'un Etat hyper-centralisé commandé par une oligarchie qui se préoccupe surtout d'elle même et de continuer à régner, la France pourrait devenir une fédération de ...régions ( mais pas celles imposées par un 1er ministre ! ) , celles voulues par les habitants.
l'Allemagne avec ses länders et la Suisse avec ses cantons, en sont de bons exemples.

cosse
mumu44 ven, 12/02/2016 - 10:59

elle nous prend vraiment pour des dindons,
PAS DE MARCHANDAGE , mais bien sûr que si , vous n'êtes au gouvernement qu'avec ça.
quelle légitimité, puisque votre soi-disant parti est contre vous ?
comment être au gouvernement sans parti, à moins que vous vous encartiez au PS.
un référendum, qui paye ? le contribuable , là ,on a de l'argent mais pas pour les expulsions.
et quand bien même le non à l'aéroport , moi je suis POUR , qui va payer les sommes dues à VINCI encore le contribuables .
toujours et encore le contribuables (tout ça pour 4 agriculteurs qui ne vivent pas de leur terres,qu'avec des subventions récupérées auprès des contribuables )
y en marre que ceux qui payent n'est pas leur mot à dire.
jusqu'à preuve du contraire le gouvernement est rémunéré par le contribuable , DONC !!!!!!

Concernant les sommes à
per_ewan ven, 12/02/2016 - 11:26

En réponse à mumu44 - cosse

Concernant les sommes à reverser à Vinci, ça va justement être, en théorie, au contribuable-électeur de décider lui-même s'il veut bien payer. Cela dit, je serais plutôt pour ma part pour abandonner le projet et envoyer Vinci paître. Ras-le-bol d'engraisser les multinationales.

L'opposition à l'aéroport ne se limite pas à la question de quelques agriculteurs. Le fait que vous en soyez persuadé montre bien à quel point il n'y a jamais eu de débat. Les pro-aéroport, notables locaux ayant une mainmise absolue sur un certain nombre de publications (journaux des départements et des régions – des centaines de milliers d'exemplaires au bas mot – qui se font régulièrement le relai des arguments pro-aéroport) et une certaine prédominance sur la presse quotidienne régionale, on pu largement diffuser leurs arguments. Les anti-aéroport, dont les positions sont multiples, n'ont pu diffuser que des arguments très superficiellement, un débat de fond sur ce projet d'aéroport demandant d'aller beaucoup plus loin, sur des questions de choix de société. Certains se sont laissés enfermer dans le débat tel qu’imposé par les pro-aéroport qui mènent la danse : questions techniques et financières, à la limites écologiques (biodiversité, protection des zones humides) mais très superficiellement

J'espère qu'on va enfin donner la parole à tout le monde, qu'on va parler de « développement économique » contre développement social et écologique, de métropolisation et privatisation de l'espace contre réappropriation, relocalisation et vie des territoires, etc... Malheureusement, il y a de fortes craintes à avoir : beaucoup, chez les « pros » surtout mais aussi chez certains « antis », chercheront à confisquer encore une fois le débat.

PER ewan
seb4449 ven, 12/02/2016 - 13:27

En réponse à per_ewan - Concernant les sommes à

Vous n'avez pas l'air de savoir que de toute manière si l'aéroport ne se fait pas une indemnité énorme sera versée à Vinci par les contribuables (605 millions d'euros).

Donc entre payer pour ne rien avoir (et donner en plus raison à des personnes violentes), et payer pour avoir un nouvel aéroport le choix est vite fait

Et ne croyez pas que les médias sont pro-aéroport, presse océan en est souvent la preuve

Mais bien sûr
fabd4449 ven, 12/02/2016 - 10:03

Il n'y a pas eu marchandage, mais a qui veut-elle faire croire ça? Cosse n'a aucune légitimité (puisqu'elle n'a pas été élue) et pourtant s'arrange en arrière coulisse en pensant aux futures élections avec Hollande...magouille politicienne une nouvelle fois

élu
Melba sam, 13/02/2016 - 20:22

En réponse à fabd4449 - Mais bien sûr

Mais alors, les ministres qui ont été nommés par le président, ne sont jamais élus, y compris le 1er, qui m'agace beaucoup en jouant le commandant...Je me dis toujours: "mais enfin, on ne l'a pas élu, lui, pourquoi faut-il l'entendre sans arrêt nous dicter ce qu'il veut faire" ??
même élus par les électeurs, çà ne les empêche pas de faire tout ce qu'ils veulent après et plus rarement dans leurs promesses de campagne....

Pour information
Mike_ sam, 13/02/2016 - 22:49

En réponse à Melba - élu

Pour information seulement : Manuel Valls, né à Barcelone bien que ses parents aient déjà été établis en France (ils voulaient que leur fils naisse en Espagne), scolarisé en France, naturalisé français à 20 ans, titulaire d'une licence d'histoire, a été maire d'Evry et député de l'Essonne.

tambouille politicienne
per_ewan ven, 12/02/2016 - 10:48

En réponse à fabd4449 - Mais bien sûr

Franchement, on s'en fout des tambouilles politiciennes.
Ce qui est important, si ce référendum se fait, ce sont ses modalités (périmètre, organisation des débats, etc).
J'espère qu'on va très rapidement arrêter de nous saouler avec ces conneries autour des verts ou de Hollande et parler des vrais arguments pour ou contre ce projet d'aéroport.

Vous vous en foutez de leurs
seb4449 ven, 12/02/2016 - 13:31

En réponse à per_ewan - tambouille politicienne

Vous vous en foutez de leurs magouilles politiciennes? Mais c'est en partie à cause de ça que beaucoup de choses ne vont pas dans ce pays, les politiciens pensent plus à leurs élections qu'a régler les problèmes.

Si le non respect de la démocratie ne vous gêne pas (E.Cosse non élue impose sa version), ce n'est pas le cas de tout le monde.

Et pour les arguments ils ont déja été donnés, rien de nouveau. D'un côté on a destruction de champs à NDDL, de l'autre on a emploi, arrêt des nuisances pour des milliers de personnes, arrêt du survol du lac de grand lieu et déontologiquement ne pas s'abaisser à donner raison à des zadistes qui imposent leur vision par la violence.

la tambouille
Melba sam, 13/02/2016 - 20:40

En réponse à seb4449 - Vous vous en foutez de leurs

Une chose que personne ( de normalement constitué :), ) ne peut nier, c'est que les politiciens pensent plus à leurs (ré)élections qu'à régler les problèmes.
Pire que çà, c'est une méga-tambouille, avec la finance, les gros industriels concernés ( je ne fais pas un dessin ) et tous ces élus, parisiens et locaux, qui "doivent" s'entendre , pour que çà marche, et lancer de gros projets juteux ( pour eux ), quitte à déterrer des anciens.
Et les avantages doivent être conséquents pour qu'ils s'accrochent tous aux projets entendus, comme un chiens à son os !
Et ce sont eux qui viennent imposer leur vision ( voir leurs articles ), pas les zadistes.
La violence dans les manifs n'est pas la leur mais celles d'anarchistes qui se complaisent à çà.
Allez voir tout ce qu'ils font sur la ZAD, sur internet, il y a des vidéos sur tout.
exemple : ils cultivent ..., entre autre, du blé. Ils le moudent, avec la farine : cuisent des pains, beaucoup de pains ; et puis aussi , à côté, des légumes ..bios!
Il ne faut pas tomber dans le baratin mensonger et anti-zadiste des gens comme Retailleau.
Je me demande quelle est sa part de gâteau dans l'affaire, vu sa violence à lui envers les opposants.
L'os doit être gros !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.