Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes François Hollande souhaite une question simple

11 19.02.2016 20:06
Archives PO-NB

Archives PO-NB

Invité du "Téléphone sonne", ce soir, sur France Inter, François Hollande a rapidement évoqué le projet de référendum local sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, qu'il a annoncé le 11 février.

Faisant allusion aux présidents des conseil départementaux limitrophes de la Loire-Atlantique (Maine-et-Loire, Mayenne, Vendée, Morbihan) qui souhaitent être associés à la consultation, le chef de l'Etat s'est félicité qu'aujourd'hui, "tout le monde veuille voter".

Le président de la République a aussi indiqué que les modalités du scrutin seront "bientôt fixées" et que la question posée sera : "Voulez-vous ou ne voulez-vous pas de l'aéroport ?".

François Hollande a également redit que "si les personnes consultées répondent oui, il faut faire l'aéroport, il sera fait. Si elles répondent non, il ne sera pas fait".

Commentaires (11)

L'éolien ne sera ni français ni nazairien...
Rufus lun, 22/02/2016 - 02:36

Les éoliennes ...? Pour les construire, la France a dix ans de retard , on les achètera aux allemands !
La maintenance ? Les bateaux et les équipages qui seront basés à La Turballe pour la maintenance du parc éolien prévu au large du Croisic , par exemple ne seront pas français car le savoir-faire est allemand ou hollandais. Quant à l'hydrolien ça fait beaucoup rigoler les allemands comme l'usine marée-motrice de la Rance qui fournit tant de watts à la Bretagne du nord ce n'est que du folklore !

@ phi.cormerais vos préoccupations sont également les miennes
Rufus dim, 21/02/2016 - 20:46

Et je rejoins votre souci de préserver l'emploi . Mais il se trouve que l'aéroport de Saint Nazaire est en pleine zone Sévéso à cause de Total et Antargaz à Donges , de ces insupportables fabriques d'engrais de Yara France à Montoir de Idéa services vrac qui polluent l'air des quais de ce port sur des km . Allez voir sur place pour bien réaliser.
Vous voyez que les pro-aéroport du Grand Ouest , ce que je suis, ne sont pas forcément des pollueurs prompts à accabler de tous les maux notre planète , bien au contraire.
Maintenant pour l'emploi et le maintien des activités de la zone portuaire :
Il existait jusqu'en 2015 , trois compagnies pour l'extraction du sable . Ce n'est pas une atteinte écologique bien terrible car sans elles l'ile de Noirmoutier serait depuis belle lurette reliée au continent à cause de l'ensablement généré par la Loire.
Sur ces trois compagnies , l'une a mis la clé sous la passerelle en licenciant deux équipages , une deuxième ( Charrier) a mis ses équipages à mi-temps (chômage partiel) et la troisième (Belge malheureusement) espère rafler les derniers marchés après l'extinction des deux autres .
Pourquoi , ... Parce que l'absence de grands travaux structurants ( aéroport, contournement de Marans , pont sur la Loire....) et le ralentissement des BTP imposé par Ségolène Royal aux PDL nous plonge dans une période récession sans doute terrible pour notre région en terme de chômage .
Merci Ségo qui continue de creuser sa tranchée de 30 à 70 M de large sur 400 km entre Tours et Bordeaux , cad l'équivalent de 40 ou 50 pistes à NDDL, tout ça pour sa LGV dévoreuse de terres agricoles, de Zones humides , de zones boisées , de centaines de bétonnages de ponts et d'ouvrages d'art pour essayer de réunir des territoires coupés en deux par ses TGV dévoreurs d'énergie nucléaire qu'elle aime tant pour le développement de sa région.
L'acharnement d'une Ministre de la République ( rejetée par tous les scrutins y compris au sein de son propre parti ...!) contre le développement de notre région ne peut que nous laisser... songeur !

Je ne comprends pas en quoi
Melba lun, 22/02/2016 - 01:35

En réponse à Rufus - @ phi.cormerais vos préoccupations sont également les miennes

Je ne comprends pas en quoi un aéroport à "perpet' " serait favorable à l'économie du port de St Nazaire ?
Et si St Nazaire se tournait plutôt vers la mer...... et l'énergie ( de la mer ).
La France finira par être en retard sur le développement des hydroliennes, une énergie..bleue, gratuite, non polluante, non dépendante du vent...?

Je ne connais pas bien
Melba lun, 22/02/2016 - 01:18

En réponse à Rufus - @ phi.cormerais vos préoccupations sont également les miennes

Je ne connais pas bien l'économie de St Nazaire, mais je ne comprends pas en quoi un aéroport à "perpet'" soit favorable à l'économie du port de St Nazaire ? Un pont ( de plus )sur la Loire, oui, ce serait sûrement intéressant.
Mais pourquoi ne pas se tourner vers l'énergie de la mer... ? De la mer : hydroliennes , il y a du courant 24h/24, ce n'est pas lié au vent. Energie verte ( enfin, bleue), gratuite, il n'y a que le matériel et la maintenance qui ne peuvent pas être astronomiques comme dans le cas des centrales nucléaires..

QESTION SIMPLE
pen.ar.ran.huet... dim, 21/02/2016 - 09:40

Par ce que il y aura une question compliquée ? d'un ridicule et d'une nullité qui lui correspond bien
A part se promener , dépenser l'argent des Français comme son voyage à Tahiti et pour quoi faire ?
Il sait très bien que les Français en ont marre , donc il en profite contrairement à ce qu'il avait dit
Un manipulateur, menteur, tricheur et incompétent qui n'aurait jamais dut être là ! ......

Pensez à Saint-Nazaire/ Montoir
pi.cormerais sam, 20/02/2016 - 20:14

Une note de service sortie par le Canard Enchainé provenant de la préfecture le dit clairement. L’aéroport de Nantes Atlantique peut-être revu , que celui de Notre-Dame-des-Landes n’a pas lieu d’être construit. Si besoin est pour la logistique, il existe un terrain ou est déjà implanté Airbus avec des surfaces libre avec la possibilité de construire : celui de Saint-Nazaire / Montoir, ainsi cela compensera la baisse d'activité du port .

Vous pouvez répéter la question ?...
patrick.jehannin sam, 20/02/2016 - 11:28

Mais juste un peu plus fort s’il-vous-plaît, pour que tout le monde l’entende avant de pouvoir y répondre... parce qu’il y a déjà 6 Présidents de Conseils départementaux qui souhaitent (Côtes d’Armor), veulent (Ille-et-Vilaine), voire qui exigent (Morbihan, Vendée, Maine-et-Loire, Mayenne) que leurs ressortissants soient consultés.

Il n’y a pas à dire : le Président Hollande est un grand rassembleur, car mettre d’accord la droite, le centre et la gauche, c’est déjà un exploit... mais me mettre d’accord avec le Président du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine c’est aussi à marquer d’une pierre blanche !... ;-)

C'est comme ci, c'est comme ça : http://youtu.be/eUiKj3p7VOk

réponse :
Foulques Deletang dim, 21/02/2016 - 11:40

En réponse à job 44 - Tout le monde veut voter

La réponse à votre question a été donnée par F.Hollande soi-même : en cas de défaite des pro-NDDL, l'Etat assumera ses engagements, ce qui signifie qu'il dédommagera Vinci qui n'a tout de même pas intérêt à déclarer la guerre à son gros donneur d'ordre et être blacklisté pendant 20 ans au profit de ses concurrents Bouygues, Eiffage.
A l'inverse, en cas de victoire des pro-NDDL en LA, les départements non consultés n'auront aucune raison de payer pour "le Rotterdam aérien"* nanto-nantais.
Le périmètre L-A ne s'explique que par la saillie de Clergeau exhibant un sondage donnant le oui gagnant en LA. Une question non simple serait une question tendancieuse genre "Etes vous pour la construction de NDDL nécessaire au développement économique du Grand Ouest?" alors que ce projet sera néfaste pour l'économie, pour l'environnement et pour les finances locales qui devront supporter la complète révision des infrastructures de transport entre Ancenis et St Nazaire.

* : le Rotterdam aérien, c'était un titre d'article paru au début du projet, il y a longtemps.

local ?
Melba ven, 19/02/2016 - 23:15

C'est évident que les habitants hors du département 44 veuillent voter, car un aéroport à NDDL, qualifié de "Grand ouest" ne peut se limiter à l'avis de ce seul département.
Toute la Bretagne et aussi la Vendée sont concernés.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.