Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Hulot sur la même longueur d'onde que Macron

3 17.05.2017 15:37
Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, est pour le respect du résultat de la consultation sur NDDL

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, est pour le respect du résultat de la consultation sur NDDL

Photo archives PO-Nathalie Bourreau

Le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, est un fervent opposant au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Au moment de la consultation sur le projet en 2016, il estimait que son résultat ne pouvait être légitime. Mais il s'est finalement incliné au lendemain du résultat.

C'est l'un des engagements de campagne du président Macron. S'il estime le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes comme étant d'un autre âge, le président de la République dit vouloir appliquer le résultat de la consultation populaire du 26 juin : le oui au transfert de l'aéroport actuel à Notre-Dame-des-Landes l'avait emporté à 55,1 % des voix. Il entend toutefois nommer un médiateur pour arriver dans les six mois à un accord d'évacuation en douceur de la ZAD. Faute de quoi, il emploiera la force publique.

+ Notre-Dame-des-Landes. Edouard Philippe confirme la nomination d'un médiateur

Son ministre de la Transition écologique et solidaire est finalement quasiment sur la même ligne. Nicolas Hulot s'est, cependant, toujours opposé au projet. En février 2016, il estimait que le résultat de la consultation, dont il contestait le périmètre, ne pourrait être légitime. Mais au lendemain du résultat du vote, Nicolas Hulot qui s'est « attristé », avait déclaré au micro d'Europe 1 : « On ne peut pas demander d'aller voter et après, si le résultat ne nous plaît pas ne pas en tenir compte. En ce qui me concerne, je m'incline », avait-il déclaré.


Hulot : "Le référendum de NDDL n'enlèvera pas... par Europe1fr

 

Lire dans Presse Océan du jeudi 18 mai 2017


Lire aussi :

Notre-Dame-des-Landes. En mai 2016 le projet d'aéroport n'avait "aucune pertinence" pour N. Hulot


Commentaires (3)

les opposants toujours à la
Misqua jeu, 18/05/2017 - 09:47

En réponse à dids123 - Pourquoi pas refaire un

les opposants toujours à la recherche d'une décision en leur faveur .... xxx recours,
et maintenant 2,3 4 consultation ? une médiation ?

La consultation était inutile, le dossier est tranché, les recours ont tous échoués, le projet est déclaré d'utilité publique et attendu de tous. Quelques altermondialistes n'ont pas à bloquer le projet.
il est grand temps de démarrer ce projet porté par les élus et institutions du peuple

.
Nicolas 2 mer, 17/05/2017 - 17:11

En réponse à dids123 - Pourquoi pas refaire un

Le résultat ne nous plait pas, alors on refait un vote ? Avec un nouveau périmètre ou une nouvelle question !

Elle est pas bonne l'idée !

Pour revenir à des choses plus sérieuses, Brest ne sera pas impacté par NDDL, et Dinard est l'exemple type d'aéroport qui ne sert à rien et coûte beaucoup d'argent aux contribuables (avec des lignes Ryanair ouvertes contre des subventions).

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.