Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes : l'aéroport "sera construit", affirme Cuvillier

4 21.11.2013 11:09
Notre-Dame-des-Landes : l'aéroport "sera construit", affirme Cuvillier

Notre-Dame-des-Landes : l'aéroport "sera construit", affirme Cuvillier

Photo AFP

Le ministre délégué aux Transports Frédéric Cuvillier a confirmé jeudi que l'aéroport controversé de Notre-Dame-des-Landes devait "être construit", au lendemain du feu vert accordé par Bruxelles pour une aide d'Etat destinée à financer une partie des travaux.

"Je souhaite qu'il soit construit et je fais en sorte qu'il puisse être construit", a déclaré le ministre sur RMC, réaffirmant l'engagement du gouvernement Ayrault sur ce projet d'aéroport. "Cet aéroport répond à une nécessité de croissance. La procédure est lancée, elle a été signée, le contrat a été signé pour la construction", a-t-il ajouté.

Les opposants à "l'Ayraultport", décidé lorsque le Premier ministre était encore maire de Nantes, viennent de subir un nouveau camouflet de la part de la Commission européenne. Bruxelles a estimé mercredi que la subvention de 150 millions d'euros octroyée par les autorités françaises à la société Aéroports du Grand Ouest, filiale du groupe Vinci, pour la réalisation de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, était "compatible avec les règles de l'UE relatives aux aides d'État".

"Pratiquement tous les contentieux qui ont été lancés, et ils ont été nombreux, contre Notre-Dame-des-Landes ont été des contentieux perdus par les opposants", a estimé Frédéric Cuvillier. En septembre, la Commission avait déjà renoncé à ouvrir une procédure d'infraction contre la France comme le demandaient les opposants à l'aéroport.

Le dossier n'est cependant pas clos et la Commission cherche toujours à s'assurer que le projet d'aéroport est compatible avec la législation européenne en matière environnementale.  Sur ce point, Frédéric Cuvillier a loué la "phase de dialogue" prévue pour améliorer le projet, reconnaissant que "les dispositifs, notamment d'un point de vue environnemental, n'étaient pas suffisamment précis".

A l'heure actuelle, Notre-Dame-des-Landes vise théoriquement une mise en service en 2017 pour remplacer l'actuel aéroport de Nantes Atlantique. Mais les travaux préparatoires ont déjà pris un an de retard. "Nous faisons tout pour que nous répondions, en infrastructures, à cette croissance à deux chiffres de l'aéroport" de Nantes, a conclu le ministre.

AFP

Commentaires (4)

Le choix dans la date...
nep.tune jeu, 21/11/2013 - 16:19

Il serait grand temps d'annoncer une date raisonnable de décalage de la mise en service dans ce cas et arrêter au moins cette hypocrisie là. Donc Octobre 2019 au mieux...
Ca permettrait à beaucoup de salariés de N-A qui seront du "voyage" à NDDL de prendre des décisions à long terme concernant leur carrière, leur habitation, leur cadre de vie. On peut s'attendre à une flambée de l'immobilier dans certains endroits (déjà Saint-Etienne de Montluc...).

On renonce à l'écotaxe et à la taxe sur l'excédent brut...
Cyril jeu, 21/11/2013 - 14:18

...d'exploitation mais on maintient NDDL : avec quel argent ?
Quand il y en a, 150 M€, l'argent ne va pas aux chomeurs sous forme d'aides au retour l'emploi mais pour détruire les emplois.

Or, les valeurs de gauche sont les suivantes : on protège les emplois présents (autour de NA) avant d'en créer de nouveaux (du moins essayer).

Edit :
voici un com' posté chez vos confrères qui résume bien la situation :
"3 excités avec un bonnet du grand schroumptf (mais c'est vrai supporté par la FDSEA et le MEDEF) et le GVT recule sur l'écotaxe. Des milliers de pauvres manifestent depuis des mois contre un aéroport (centre de coût ENORME pour la collectivité) et le GVT ne recule pas."

Reste à voir si les opposants à NDDL mettront des bonnets rouges...

La différence c'est que
fabd4449 jeu, 21/11/2013 - 18:49

En réponse à Cyril - On renonce à l'écotaxe et à la taxe sur l'excédent brut...

La différence c'est que l'écotaxe qui est pour? Personne. Alors que le nouvel aéroport, s'il compte effectivement beaucoup d'opposants, compte également beaucoup de soutien dont je fait partie depuis peu.
Je comprends bien l'argument écologique des anti sur la diminution des terres agricoles, mais oû sont-ils lorsqu'il s'agit de défendre, pour la même raison écologique, les milliers d'habitants de l'agglo Nantaise qui sont survolés chaque jour par les avions? Que proposent les anti pour cela?

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.