Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Le Parti Breton veut "enterrer le projet" d'aéroport

0 13.02.2014 23:06

Dans un communiqué diffusé ce jeudi 13 février et intitulé « L’aéroport Notre-Dame-des-Landes est mort il faut maintenant l’enterrer », Gérard Guillemot, secrétaire général du Parti Breton (PB), rappelle : « Le Parti Breton s’était prononcé très rapidement contre la relance du projet de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes décidée par les gouvernements Raffarin et Fillon, en plein accord avec les élus locaux socialistes, comme Jean-Marc Ayrault ex-maire de Nantes. La mobilisation populaire qui s’est produite a heureusement empêché la réalisation de ce projet ruineux et aberrant, totalement déconnecté par rapport aux réalités économiques, financières et écologiques du monde actuel ». Il poursuit : « Dans la réalité le projet Notre-Dame-des-Landes est bien mort mais certains caciques socialistes, à l’ego démesuré et habitués à dilapider un argent qui ne leur appartient pas, n’ont toujours pas intégré cette réalité. Par inertie, la technocratie d’État continue à faire comme si… Tout comme certains groupes d’intérêt qui voyaient dans ce projet un moyen d’enrichissement facile ». Et le responsable du Parti Breton de conclure : « Il faut maintenant définitivement enterrer ce projet et pour cela amplifier la mobilisation. Le Parti Breton appelle à participer à la manifestation du 22 février à Nantes, sa réussite permettrait d’en finir enfin avec une histoire qui n’a que trop duré ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.