Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La manifestation se durcit : 50 tracteurs bloquent toujours Cheviré

7 09.01.2016 16:10
  • Laurent Battarel

    Occupation du pont de Cheviré à l'initiative de Copains 44

  • PO/JC

    Plusieurs centaines de manifestants ont entrepris de camper sur le pont.

  • Laurent Battarel

    Occupation du pont de Cheviré à l'initiative de Copains 44

  • PO/JC

    Plusieurs centaines de manifestants ont entrepris de camper sur le pont.

  • PO/EV

    Les agriculteurs annoncent un blocage "illimité" du pont avec 50 tracteurs.

Les agriculteurs du COPAIN 44, hostiles au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, refusent ce samedi de dégager le périphérique de Nantes, exigeant que le président de la République François Hollande annule les procédures d'expulsion.

"70 tracteurs restent mobilisés sur le pont de Cheviré tant que nous n'aurons pas un contact ni une réponse en notre sens", explique le collectif COPAIN 44. Les agriculteurs semblent occuper la partie sud du pont de Cheviré : un barnum et des toilettes sèches ont été installés près de la porte de Bouguenais.

Vers 18 h, ils étaient quelques centaines de manifestants à occuper de manière resserrée la partie sud du pont de Cheviré, bloquant le périphérique intérieur sur 500 m avec une bonne cinquantaine de tracteurs. Déterminés à rester, ils sont en train d'installer une dizaine de tentes et de barnums pour camper sur place. "On reste ce soir, plus tard s'il le faut. Et ce jusqu'à ce qu'on obtienne une réponse de François Hollande pour interrompre les procédures d'expulsion." indique un membre de ce collectif composé en majorité d'agriculteurs.

Pour l'heure, pas de policier sur place. Les tracteurs ont été positionnés de chaque côté des bretelles pour prévenir de l'arrivée des forces de l'ordre. 

Une dispersion mais partielle

Alors que les organisateurs avaient prévu d'appeler à partir de 15h30 à la dispersion de la manifestation qui a réuni samedi  autour de Nantes au moins 7 200 personnes selon la police, 20 000 selon l'ACIPA, des organisations paysannes ont annoncé au mégaphone qu'elles poursuivaient une occupation illimitée du grand pont de Cheviré, qui traverse la Loire, tant que M. Hollande ne renoncerait pas à l'expulsion des habitants du site prévu pour le projet d'aéroport nantais.

Le collectif affirme avoir pris cette décision au dernier moment, "vers 15h30 car nous n'avions toujours aucun signe du gouvernement et nous en avons assez qu'il fasse la sourde oreille".

"M. Hollande nous vous attendons"

 

"Les tracteurs restent sur le pont de cheviré, jusqu'à obtenir une réponse de Hollande", indique le collectif dans un communiqué commun envoyé aux médias à 16h30. "Nous sommes tous ici aujourd'hui sur le périphérique nantais pour demander à François hollande de faire arrêter impérativement la procédure de référé d'expulsion des habitants et paysans historiques. Nous demandons qu'il tienne ses promesses et garantisse qu'il n'y ait aucune expulsion juqu'à l'aboutissement des recours contre le projet d'aéroport".

"Nous paysans de COPAIN ne pouvons accepter l'expulsion de nos collègues de Notre Dame des Landes. Nous exigeons un engagement ferme. Nous restons donc sur le pont de cheviré. M.Holande, nous vous attendons"

 

Pour retrouver le fil de toute la manifestation depuis ce matin :

Nantes : Plus de 20 000 manifestants au sud de Cheviré selon les organisateurs

Continuez de suivre la manifestation sur Twitter ici :

Nantes. Manifestation des anti NDDL : suivez notre direct

Retrouvez toutes nos photos et vidéos de la manifestation ici :

Nantes. Au coeur de la manifestation contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (galerie photos)

Nantes. Manifestation : arrivée des 400 tracteurs sur le pont à Cheviré (VIDÉO)

Retrouvez aussi notre cartographie d'informations :

- Circuler samedi à Nantes malgré la manif : les points de ralliement des opposants

Pour en savoir plus :

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de notre dossier sur Notre-Dames-des-Landes

Commentaires (7)

BRAVO à cette manifestation de grande ampleur.
fgravouil sam, 09/01/2016 - 22:22

Bravo, c'était une très belle journée avec un soleil radieux, des sourires, des rencontres, beaucoup d'amour et de clairvoyance, de l'humanité et surtout un vrai sens unitaire dans cette lutte. Beaucoup de soutiens de la part de la population locale et des automobilistes, c'est un plaisir que de se retrouver avec ceux qui ont pu se rendre disponibles au dernier moment. Oui nous sommes DEBOUT et NOMBREUX, nous n'avons pas peur de la grêle, de la pluie, de l'orage, de la boue. Nous sommes de la campagne et nous la défendons face aux urbanistes inconscients et destructeurs.

NOUS DEMANDONS ET EXIGEONS, avec toute la légitimité que nous avons de combattre les puissants anti-humanistes et anti-républicains qui se vautrent avec notre argent public pour des intérêts privés d'actionnaires et de spéculateurs locaux, QUE LES EXPULSIONS SOIENT ABANDONNÉES PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE (comme il s'y est engagé en 2012 à la suite de la grève de la faim de ces paysans et opposants).

NON à l'expulsion des paysans courageux qui résistent face à l'ordre établi de ceux qui négligent et détruisent nos biens communs (zone humide, terres agricoles, bassin versant, espèces faune et flore rares et protégées, ...), qui sacrifient l'argent public investi sans aucun retour sur bénéfices pour la France mais spoliés par Vinci si l'aéroport est bénéficiaire mais dont l'état devra garantir 12,5% de bénéfices/an avec notre argent public pour les actionnaires si l'aéroport n'est pas rentable (quelle aberration et quel vol d'argent public quand l'état doit faire des économies, que de le donner et même de le jeter dans les bras des actionnaires de Vinci comme un cadeau sans raison aucune).

Nous ne laisserons jamais ce projet Inutile et Imposé voir le jour!

Organisation parfaite....
Melba dim, 10/01/2016 - 17:28

En réponse à fgravouil - BRAVO à cette manifestation de grande ampleur.

..... même si la fin ( imprévue ) l'a été moins : de la faute à qui ???
A Hollande qui a fait la sourde oreille, qui dénonce ses promesses, qui trahit l'esprit de la COP21.
C'est pour çà que certains manifestant sont restés tard, plus tard que prévu.
Je suis loin et n'était pas présente mais j'ai tout suivi quand même et j'ai su que les derniers tracteurs s'apprêtaient à partir mais pas en 5 secondes ( ce ne sont pas des bolides de course ) et les CRS les ont quand même arrosés, ne leur laissant pas le temps de manouvrer leurs engins.
Ah, et j'oubliais les actionnaires de Vinci, c'est eux surtourt, les "pro-aéroport" , ils sont pour , ....pour le fric !

état de droit
moutonIrlandais sam, 09/01/2016 - 23:03

En réponse à fgravouil - BRAVO à cette manifestation de grande ampleur.

pour votre information ce n'est pas le président qui prend des décisions de justice mais la justice indépendante (et oui nous sommes dans un état de droit)
et pour votre information vous n'avez pas le droit d'exiger quoique ce soit. il y a des élections. (nous somme toujours un état de droit).
bref...

le droit
Melba dim, 10/01/2016 - 17:36

En réponse à sylvain.kerdreux - état de droit

vous vous croyez toujours en démocratie ?
Elle est où, la démocratie quand les décisions sont prises sans réelle consultation citoyenne ( si ce n'est des mascarades d'enquêtes publiques qui ne tiennent JAMAIS compte des opinions "contre".
alors, le droit, c'est celui de l'Etat. Oui, nous avons des élections ; de temps en temps et entre temps, les élus font ce qui leur convient, c'est tout.
Et nous : des électeurs bafoués.
Et c'est pour çà que naissent des oppositions et des contestations !!!
Le peuple souverain, dans une démocratie : vous tropuvez que nous sommes un peuple souverain, en France ?? La Justice , indépendante ?
c'est une blague ! Regardez-y de plus près....

La pluie bienfaitrice...
Cyril sam, 09/01/2016 - 18:55

...pour les opposants qui, après une journée dans la boue à transpirer, peuvent se laver sans avoir à utiliser l'eau de la ville.

De plus, après avoir semé la contestation sur place, la pluie ne fait qu'enraciner les tracteurs.

COPAIN/COPINE
Laulau sam, 09/01/2016 - 18:16

Voila ! comment faire confiance à ces gens. ''une réponse en notre sens'' ''Nous exigeons un engagement ferme'' nous voila bien devant des sommations tel les terroristes tuent des personnes et exigent, revendiquent sans laisser de choix. Les copines 44, sachez que les personnes qui votent font un choix de politique et ce n'est pas un groupe de copines qui doit dicter sa loi.
Cela va finir en confrontation mais le temps est de la partie, vu les averses de grêles cela devrait décourager certaines copines.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.