Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Les pro-aéroport réagissent à l’annonce du Cedpa

1 14.06.2013 16:13
"Le Cedpa , c’est un pas en avant pour demander la concertation et 2 pas en arrière quand cette concertation débouche sur des décisions", réagit Alain Mustière,

"Le Cedpa , c’est un pas en avant pour demander la concertation et 2 pas en arrière quand cette concertation débouche sur des décisions", réagit Alain Mustière,

Photo d'archives Presse Océan

Le Cedpa (Collectif d'élu-e-s doutant de la pertinence de l'aéroport de NDDL) a annoncé hier dans une lettre ouverte envoyée au Président de la république François Hollande qu'il ne participera plus aux réunions organisées par le Préfet au sujet de l'aéroport.

    +A Lire : NDDL : dialogue rompu entre élus et préfet - CLIQUEZ ICI

    +A Lire : Retrouvez l'intégralité de la lettre en CLIQUANT ICI

« Le Cedpa , c’est un pas en avant pour demander la concertation et 2 pas en arrière quand cette concertation débouche sur des décisions, réagit Alain Mustière, Président de l’ACIPRAN, l’association pro-aéroport. Alors que tout a été fait pour apaiser la situation, pour favoriser le dialogue et intégrer toutes les améliorations possibles, qu’un comité de suivi a été mis en place associant l’ensemble des associations opposées au projet, le Cedpa prouve de nouveau son incapacité à accepter la contradiction et à respecter les décisions découlant d’une large concertation. Ce n’est hélas pas nouveau mais c’est irresponsable de la part d’élus qui se font les chantres de la démocratie ! »

Alain Mustière poursuit : « A chaque fois que le projet marque une nouvelle étape, le Cedpa se manifeste. C’est pour nous la confirmation que la concertation avance sereinement et que les propositions des 3 commissions mises en place par l’Etat sont étudiées avec la plus grande attention et vont, pour ce qui est réalisable, être prises en compte afin d’améliorer le projet comme nous l’avons demandé. L’ACIPRAN dénonce en outre la manipulation perpétuelle du Cedpa et rappelle que la commission européenne n’a absolument pas lancé de procédure pré-contentieuse. Seule la commission des pétitions du Parlement européen qui n’a aucun pouvoir suspensif (et pas la commission européenne) est saisie par les opposants comme les partisans et étudie actuellement les réponses de l’Etat français. »

Commentaires (1)

Place Taksin Notre-Dame des Landes!
humbolthubert lun, 17/06/2013 - 16:04

Ce que les tenants de l'autoritarisme et des interets privés, n'ont pas compris du tout, c'est que la cause écologiste devient le déclencheur de révolutions sociétales!
Alors qu'ils passent en force et là nous serons rejoints par des millions de personnes et nous ferons tomber les tyrans!
La reprise des travaux sur NDDL pourrait corespondre à une lame de fond sociale de résistance aux politiques libérales européennes!
Le recul de l'age de la retraite, la coupe dans les budgets, la réforme débile des rythmes scolaires, la non-relance écologique et pour couronner le tout le traité de libre-échange avec les USA!
Non vraiment avec un petit coup de pouce de l'ensemble des Français et la reprise des travaux, nous serions mûr pour une révolte sans précédent!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.