Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Les RN 165 et 137 fermées à la circulation samedi

14 26.02.2016 11:31

En prévision de la manifestation des anti-aéroport prévue samedi, sur la RN 165 et la RN 137, la préfecture recommande aux automobilistes de différer leurs déplacements sur ces deux axes.

Les manifestants ont prévu de bloquer la RN 165 (axe Nantes-Vannes) de 11 h à 18 h, entre Vigneux et le Temple-de-Bretagne, et la RN 137 (axe Nantes-Rennes), de 11 h à midi, à hauteur de l'échangeur de l'Erette (Grandchamps-des-Fontaines).

Afin d'éviter que des automobilistes se retrouvent bloqués à ces barrages, la préfecture a décidé de fermer la RN 137 dans les deux sens entre 10 h 15 et 13 h, entre l'échangeur de Ragon et l'échangeur d'Héric Sud.

La RN 165 sera quant à elle fermée à la circulation de 10 h 15 à 19 h, entre l'échangeur de Tournebride et l'échangeur de Malville, dans les deux sens également.

Des "alternatives de déplacement" sont proposés par la préfecture (voir carte) pour contourner ces sections de routes nationales fermées à la circulation.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour agrandir la carte :

 

 

Commentaires (14)

Une manif de trop.....
DE MENDONÇA ven, 26/02/2016 - 23:37

En réponse à pildu - Une manif pour convaincre les dernier électeurs

Ce n'est pas une manif pour convaincre, mais une manif pour tout casser comme d'hab.

Je ne comprends vraiment pas pourquoi la Préfecture autorise cela ; couper 2 nationales importantes un samedi ....à moins que cela ne dégénère.

Mais bon puisque c'est écolo, je ne dois pas tout comprendre.

Convaincre les derniers indécis !
pildu sam, 27/02/2016 - 22:58

En réponse à DE MENDONÇA - Une manif de trop.....

En général ils essaient de nous convaincre en nous emmerdant et en cassant nos équipements publics (ou privés comme la station Total aujourd'hui). Ils sont vraiment forts! En insistant encore un peu nous serons 80% à voter pour la construction de l'aéroport de Notre Name des Landes avant cet été ! C'est ce que j'appelle "convaincre les derniers indécis".

Ils paniquent tellement les pauvres que maintenant ils ont peur du referendum!

Je vais finir par me fâcher ;-)
patrick.jehannin ven, 26/02/2016 - 16:08

Comme Manuel Valls et comme Jean-Marc Ayrault, Jean-Yves Le Drian considère que le bon périmètre du référendum, pardon : de la consultation… c’est le département de la Loire-Atlantique, parce que c’est la zone qui a été antérieurement retenue pour l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique des terrains nécessaires à l’implantation d’un nouvel aéroport au sud de Notre-Dame-des-Landes.

Exit notamment le Rennais que je suis.

La suite est par ici : http://wp.me/p6EXHi-3qg

Le Drian, fallait s'y attendre...
Pierre martin ven, 26/02/2016 - 20:29

En réponse à patrick.jehannin - Je vais finir par me fâcher ;-)

JY Le Drian qui a un parcours presque modèle ferait mieux de se retirer. Après s'être servi de la Bretagne pour atteindre ses postes Ministériels (Secrétaire d'état à la Mer dans les années 90 et maintenant Ministre de la Défense), ne fait plus que suivre son Parti Jacobin et ne pense surtout plus qu'à lui ou à ses proches; fils nommé à la tête d'une grosse boite proche du Ministère de la Défense sans qu'il ait vraiment d'expérience, sa femme vice-présidente du CR Bretagne...Franchement, avec sa prise de position méprisante et intéressée, il ne mérite pas la très grande confiance que lui ont renouvelée les Bretons.

Mais ces derniers peuvent se consoler avec Troadec qui considère que le Finistère doit pouvoir être consulté de par sa participation financière et les conséquences économiques négatives qu'aurait la construction de ce projet inutile pour les aéroports finistériens ainsi que pour le déséquilibre Est-Ouest.
http://abp.bzh/article.php?id=39660

Ce projet est porté par l'Etat et c'est tout le pays qui devrait voter comme les votations en Suisse. C'est un grand projet qui va coûter plusieurs milliards (avec toutes les infrastructures) donc ce serait juste que le citoyen ait un droit de regard sur les dépenses exorbitantes de l'Etat. Regarder les dérives d'AREVA, ça suffit, non!

Si c'est le 44 qui est choisi arbitrairement, ça sera contesté et injuste pour les autres départements...Et le référendum n'aura servi à rien.

tout le pays?
allain 13 sam, 27/02/2016 - 10:33

En réponse à Pierre martin - Le Drian, fallait s'y attendre...

Vous pensez qu'une personne qui habite a Toulon ou a Nice s'interesse à NDDL? Y aurait un nouvel aéroport en constrution possible a Lyon et des opposants,vous seriez aussi intéressé?Permettez moi d'en douter.Eventuellement,étendons le vote aux PDL et Bretagne,les 1ers concernés mais de grâce,laissez le Midi-Pyrénees tranquille(par ex.),il s'en fiche total

L'addition s'il-vous plaît
patrick.jehannin ven, 26/02/2016 - 11:47

Michèle Gressus, maire de Bouguenais et vice-Présidente de Nantes Métropole, avait déjà estimé que, pour la réalisation du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, Nantes-Métropole n’aurait à débourser chaque année qu’un million d'euros pendant quinze ans (soit : 17,9 M€) et qu’en conséquence : "Cela équivaut à un énorme rond-point » (L’Express du 17-11_2012).

Au nom du Président du Conseil Régional de Bretagne, Jean-Yves Le Drian, le vice-Président à la mobilité et aux transports vient de confirmer solennellement hier que - pour les Bretons de la région administrative - l’enjeu (n’) était (que) de 30 millions d’euros (en réalité : 29,7).

Il oublie les intérêts de ce qu’il est prévu de financer par emprunt sur 30 ans (soit un supplément de 15 millions d’euros : ça fait déjà moitié plus), mais il oublie aussi...

La suite est par ici : http://wp.me/p6EXHi-3q1

@Cyril
VESPA ven, 26/02/2016 - 09:50

la compagnie (VENUS en l'occurrence) n'a jamais été interdite en France, elle n'existe simplement plus.
Par ailleurs, cet incident est arrivé un jour de forte pluie avec plafond très bas et les pilotes était complètement paumés car les contrôleurs.... dormaient !
il y en a toujours 2 afin de parer à toute éventualité mais cet incident a mis en lumière une pratique courante, à savoir qu'un des contrôleurs allaient pioncer tranquillos .....
le gars en poste a fini par se réveiller mais c'était moins une, de mémoire el crash a failli se faire à sur le quartier de Port Boyer !

C'était plutôt du brouillard...
Cyril ven, 26/02/2016 - 12:34

En réponse à VESPA - @Cyril

...et le pilote avait confondu l'Erdre avec la piste d'atterrissage de NA ; d'où son approche juste au dessus d'une des tours du port Boyer.

De plus, ce n'était pas la compagnie VENUS mais la compagnie Luxor Air qui a d'ailleurs bien été interdite.
Sources :
https://www.bea.aero/docspa/2004/su-f040321/pdf/su-f040321.pdf
http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-avions-de-luxor-air-interdits-...

Faute d'informations de la tour de contrôle de NA, le pilote n'aurait jamais dû tenter un atterrissage par le Nord d'autant qu'il avait en main tous les paramètres météorologiques.

Les contrôleurs aériens avaient bon dos cette nuit là !

Encore un post où je dois corriger les informations des pros aéroports.

Le seul et dernier argument des anti : la violence
bertrand L jeu, 25/02/2016 - 14:47

Les anti- savent qu'ils n'ont aucun argument valable. Le transfert est nécessaire pour des questions :
1 - de sécurité (un avion égyptien a frôler un immeuble et en face des pistes il y a un lycée)
2 - de nuisance sonore (après l'opti voulue par les anti-, 10.000 personnes seront directement dans le couloir au lieu des 400 à NDDL).
3 - d'écologie (3a - le nord-est du lac de Grand-Lieu, zone Natura 2000, est déserté par la faune aviaire à cause du passage des avions, 3b - l'aéroport de NDDL protégera les tritons dans le périmètres de 1600 hectare face aux pollutions chimiques des organisations paysannes comme COPAIN et 3c - l'arrivée des nouveaux pourra être localisée sur Bouguenais et non pas se déversé sur la 3ème couronne de Nantes
4 - d'emploi (4a - ceux de la construction de NDDL, 4b - ceux d'Airbus puisque l'entreprise pourra compter au final sur une infracstruture de qualité à NDDL, 4c - ceux du tourisme 4d- ceux qui seront créés grâce aux investissements étrangers)
5 - d'argent ( annuler l'aéroport coutera directement 600 millions d'euros sans compter les frais annexes par exemple les 10000 personnes impactés par l'opti de bouguenais pourront réclamer 600.000.000 d'euros de préjudice)

Bref les anti- n'ont pas d'argument valable. Ils le savent très bien et leur espoir est la violence !!! Merci Hollande pour le foutoir...

Du grand populisme !
Cyril jeu, 25/02/2016 - 17:44

En réponse à bertrand L - Le seul et dernier argument des anti : la violence

"1 - de sécurité (un avion égyptien a frôler un immeuble et en face des pistes il y a un lycée)" le lycée de la Neustrie construit en plein couloir aérien en connaissance de causes ; quant à l'avion, il provenait d'une compagnie égyptienne interdite de vol depuis.
Est-ce que les autorités feraient volontairement crasher un avion sur Nantes pour justifier NDDL ? Tout est possible dans ce monde...

"2 - de nuisance sonore (après l'opti voulue par les anti-, 10.000 personnes seront directement dans le couloir au lieu des 400 à NDDL)." Je vais dans ce cas demander à faire fermer ma rue où trop de voitures circulent et demander à transférer les voitures ailleurs :)

"3 - d'écologie (3a - le nord-est du lac de Grand-Lieu, zone Natura 2000, est déserté par la faune aviaire à cause du passage des avions, 3b - l'aéroport de NDDL protégera les tritons dans le périmètres de 1600 hectare face aux pollutions chimiques des organisations paysannes comme COPAIN et 3c - l'arrivée des nouveaux pourra être localisée sur Bouguenais et non pas se déversé sur la 3ème couronne de Nantes" aucune zone compensatoire n'est prévue pour la centaine d'espèces protégées ; de plus, les espèces ne sont pas transférables...
L'arrivée des nouveaux habitants à Bouguenais ? les habitants déjà sur place n'en voudront pas et feront pression sur le maire de la commune pour geler la délivrance des permis de construire.
Idem à Saint Aignan de GrandLieu où les riverains de l'aéroport NA commencent à se rendre compte de la bêtise qu'ils sont en train de commettre en demandant le départ des avions.

"4 - d'emploi (4a - ceux de la construction de NDDL, 4b - ceux d'Airbus puisque l'entreprise pourra compter au final sur une infracstruture de qualité à NDDL, 4c - ceux du tourisme 4d- ceux qui seront créés grâce aux investissements étrangers)" Airbus restera à Nantes Atlantique et gardera une des deux pistes : c'est acté depuis un long moment !

"5 - d'argent ( annuler l'aéroport coutera directement 600 millions d'euros sans compter les frais annexes par exemple les 10000 personnes impactés par l'opti de bouguenais pourront réclamer 600.000.000 d'euros de préjudice)" l'indemnité versée à Vinci sera de 200 millions d'années soit 10 fois moins que l'écotaxe.
Les 10 000 personnes impactées à Bouguenais n'obtiendront rien du tout car ayant acheté en connaissance de causes ; elles devront même des dommages et intérets à l'Etat si elles attaquent l'Etat en justice.

Je préfère largement le monde proposé par les ZADistes plutôt que la violence des forces de l'ordre qui éborgnent des jeunes non armés dans l'impunité la plus totale et qui se sont attaquées à une mamie de plus de 70 ans en compagnie de son petits fils !

quelle honte.
moutonIrlandais jeu, 25/02/2016 - 19:01

En réponse à Cyril - Du grand populisme !

vous n'avez pas honte de dire que 'les autorités feraient volontairement crasher un avion sur Nantes pour justifier NDDL ? Tout est possible dans ce monde...' ?

les contrôleurs aériens sont des professionnels qui aiment leur métier et qui ne prendraient jamais un tel risque. un crash d'avion sur une ville c'est des centaines de morts. aucunes personnes ne prendrait jamais une telle décision.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.