Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Noël Mamère "tombe de l'armoire" en écoutant la ministre

1 30.08.2012 19:34
Noël Mamère au côté de François de Rugy, aujourd'hui co-président du groupe écologiste à l'Assemblée qui lui non plus, ne mâche pas ses mots vis-à-vis du gouvernement socialiste.

Noël Mamère au côté de François de Rugy, aujourd'hui co-président du groupe écologiste à l'Assemblée qui lui non plus, ne mâche pas ses mots vis-à-vis du gouvernement socialiste.

Archive PO

Au lendemain du rassemblement des anti-aéroport à Saint-Nazaire mardi, la ministre de l'Ecologie Delphine Batho avait clairement soutenu le projet de Notre-Dame-des-Landes sur BFMTV et RMC.

Un "choc" pour les opposants locaux, comme (au sens propre ?) pour Noël Mamère. Le député d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a déclaré ce jeudi "être tombé de l'armoire" en entendant cette phrase prononcée par la ministre : "Je pense que c'est une infrastructure dont nous avons besoin."

"Cette déclaration arrive à peine les feux éteints sur les déclarations de Montebourg", a réagi jeudi auprès de l'AFP le député de Gironde, déplorant "une avalanche massive de coups que sont en train de subir les écologistes".

Parlant au nom des écologistes, il estime que "c'est aux socialistes de nous expliquer ce qu'ils cherchent", car il ne s'agit pas selon lui "de déclarations isolées, c'est une action concertée et préméditée".

PO avec AFP

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.