Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes "Nous sommes la risée du pays", estiment les élus UMP

0 04.07.2014 15:20
Franck Louvrier, conseiller régional UMP, déplore l'enlisement du dossier du futur aéroport (photo Presse Océan, N.Bourreau)

Franck Louvrier, conseiller régional UMP, déplore l'enlisement du dossier du futur aéroport (photo Presse Océan, N.Bourreau)

Franck Louvrier, conseiller régional UMP (Photo PO)

Dans un communiqué diffusé ce vendredi 4 juillet, François Pinte et Franck Louvrier, conseillers régionaux UMP, fustigent l’attitude des pouvoirs publics et des élus socialistes régionaux face à l’enlisement du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Ils écrivent : « Une énième manifestation des opposants à l'aéroport du Grand Ouest se déroule samedi : nous ne pouvons plus être spectateurs de cet immobilisme. Nous sommes aujourd'hui la risée du pays alors que nous constatons chaque jour la nécessité d'une infrastructure aéroportuaire pour notre région ».
Les élus UMP ajoutent : « Même le fait d'avoir eu un maire de Nantes nommé Premier ministre n'a rien fait pour l'avancée de ce projet. Le mutisme de l'exécutif et les réticences exprimées par la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie ne nous permettent plus d'être confiants. Nous ne parlons même pas de l'exécutif régional qui s'est totalement décrédibilisé sur ce projet comme il le fait en ce moment sur la réforme territoriale ».
François Pinte et Franck Louvrier estiment enfin « qu’il faut maintenant en finir avec ce triste spectacle en se mobilisant derrière ceux qui défendent le nouvel aéroport. Les élections régionales de l'année prochaine seront un rendez-vous crucial. Nous ne pouvons plus être les otages des militants de la décroissance qui pensent que notre région peut s'en sortir dans le statu quo et les recours sans fin qui vont jusqu’à remettre en cause l’autorité juridique des enquêtes d’utilité publique. Cette inquiétude vaut aujourd’hui pour l’aéroport Notre-Dame-des-Landes mais aussi pour de futurs projets d’infrastructures comme celui des énergies marines renouvelable. Si nous avions écouté les aînés de ces militants politiques dans les années 60/70, la France n’aurait pas les infrastructures d’aménagement du territoire qui font aujourd’hui son principal atout d’attractivité économique et touristique ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.