Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Nouvel aéroport: AGO doit rembourser 876 599 €

0 01.10.2015 19:12
AGO doit rembourser 876 599 €.

AGO doit rembourser 876 599 €.

Archives PO-RB

La société Aéroports du grand ouest (AGO), filiale de Vinci, doit rembourser 876 599 € à l'Etat et à six collectivités dans le cadre du projet de Notre-Dame-des-Landes.

Un « chèque » de 511 599 €. C’est le montant que Vinci a pour l’heure remboursé à l’État, somme correspondant aux intérêts relatifs aux aides publiques versées pour financer le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

La société Aéroports du grand ouest (AGO), promoteur et concessionnaire de la plateforme aéroportuaire, applique ainsi le jugement rendu par le tribunal administratif de Nantes le 2 juillet 2015. La justice avait alors considéré que l’État et les collectivités partenaires n’avaient pas à supporter ces intérêts.

"En revanche, le collectif d’élus réclamant le remboursement des aides publiques (près de 38 M€) n’a pas obtenu satisfaction devant la justice", souligne la préfecture. C'est en partie faux. Car ce jugement est survenu à la suite d'un recours déposé par le Cedpa (Collectif des élus doutant de la pertinence du projet d'aéroport). "Nous demandions le remboursement de l'intégralité des sommes versées et des intérêts. Nous avons obtenu le remboursement des intérêts. Il faut toujours demander plus pour obtenir quelque chose", commente François Verchère, porte-parole du Cedpa.

365 000 € pour les collectivités

Le syndicat mixte aéroportuaire, qui représente les six collectivités partenaires du projet, vient de réclamer à son tour la somme de 365 000 € à AGO. Jacques Auxiette, président PS de la région, qui est également à la tête du syndicat, indique que « le versement global des subventions, suspendu depuis novembre 2013, reprendra dès que l’État engagera la poursuite des travaux autorisée le 17 juillet dernier par le tribunal administratif ».

Information à retrouver dans Presse Océan ce vendredi 2 octobre.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.