Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Pour Augereau, l'accord PS-EELV consacre un "moratoire"

4 26.03.2014 18:39
Daniel Augereau, PDG de Synergie, livre une analyse très critique de l'accord PS-EELV

Daniel Augereau, PDG de Synergie, livre une analyse très critique de l'accord PS-EELV

(Photo archives, DR)

Dans une tribune libre envoyée à Presse Océan ce mercredi 26 mars et dont nous publions ci-dessous de très larges extraits, Daniel Augereau, PDG du groupe Synergie et ancien vice-président UMP du conseil régional des Pays de la Loire, livre son analyse sur le dernier épisode « Notre-Dame-des-Landes » après la fusion des listes de Johanna Rolland (PS) et de Pascale Chiron (EELV) pour le second tour des municipales à Nantes.
« Depuis plus d’une dizaine d’années, le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes fait l’objet d’un consensus entre les élus de droite et les élus socialistes : mairie, département, région, tous s’accordent sur l’utilité de ce projet et sur sa formidable opportunité économique pour nos territoires de l’ouest de la France et de Nantes en particulier. Mais il a suffi d’une nuit de tractations électorales entre le PS et les Verts après le premier tour des élections municipales pour que ce projet vital soit marchandé par ceux qui défendaient, avec le premier ministre, sa réalisation il y a quelques jours encore », écrit M. Augereau, fervent défenseur du projet de nouvel aéroport.
Le PDG de Synergie poursuit : « Le bidouillage partisan est passé avant l’intérêt général et la clarté politique a été écrasée sous le poids de l’opportunisme. Madame Rolland (PS), que l’on sait favorable à la construction de ce nouvel aéroport, a enterré ses convictions pour une alliance avec EELV qui y est farouchement opposé, ce qui a tout d’un mariage entre la carpe et le lapin. Croire à une chose et négocier le contraire s’apparente à une trahison électorale. Sur un projet aussi important que celui de Notre-Dame-des-Landes, les Nantaises et les Nantais ont pourtant droit à la vérité et à la sincérité de la part de ceux qui prétendent vouloir diriger leur ville ! » .
Et alors que deux des plus actifs partisans du nouvel aéroport, MM. Mustière, président des Ailes pour l’Ouest, et Gendron, président de la CCI, ne semblent pas avoir une lecture très pessimiste de l’accord PS-EELV, M. Augereau met, lui, les pieds dans le plat et emploie un terme que ne démentiraient peut-être pas les écologistes : « Cet accord entre le PS et les Verts consacre en vérité le principe du moratoire, car il est bien naïf de penser que les écologistes se satisferont d’attendre l’extinction de tous les recours engagés. Hostiles à ce projet, ils feront tout pour freiner sa réalisation, voire de l’empêcher avec l’appui forcené de tous les jusqu’au-boutistes. Comment peut-on mettre en balance l’appui des Verts et le développement de toute une région qui souffre de la crise et du chômage ? Le projet de Notre-Dame-des-Landes, c’est des milliers d’emplois, c’est près de six millions d’heures de travail offerts à nos salariés et nos entreprises ; c’est la mobilisation de nos territoires et la réalisation de nouvelles infrastructures qui irrigueront les activités économiques, les sous-traitants, les commerces. C’est un investissement de 581 millions d’euros qui viendra amplifier l’attractivité de l’Ouest français (…) ».

 

Commentaires (4)

Crise du logement
nicos jeu, 24/04/2014 - 10:01

Au lieu de dépenser des millions dans des projets faramineux, il y a des communes dans le Loire Atlantique qui manque cruellement de logements comme le montre le site immobilier http://www.eye-immo.com . Il serait préférable de penser à construire des logements pour loger sa propre population avant de penser à accueillir et à en attirer de nouveaux.

Intérêt général?
didier.bertin jeu, 27/03/2014 - 01:28

L'aéroport d'intérêt général? Vu les lobbys qui s'activent depuis des années sur ce projet je suis plutôt d'avis qu'il s'agit d'intérêts particuliers. Si la lutte contre le chômage est un argument alors investissons les 581 M€ dans les transports en commun: connexion des ligne de tram, réouverture de la ligne ferroviaire Nantes Carquefou, construisons des franchissements sur la Loire et construisons des logements à des prix abordables. Je le vois là moi l'intérêt général et non un aéroport alors que nous avons un qui fonctionne très bien.

discours, mensonges, etc...
gradlon jeu, 27/03/2014 - 00:29

Il suffit d'entendre ce qu'en disent les mieux placés pour en juger : les pilotes ! Les milliers d'emploi... : faux, à part ceux sous-payés comme d'habitude des ouvriers surtout étrangers qui feront le gros-œuvre. Le personnel lui, sera déplacé de NA. c'est Vinci qui espère beaucoup de profit avec ses milliers de places de parkings, encore faut-il qu'elles soient utilisées...
En dehors de cela, il y a bien sûr, toujours de gros profits espérés pour les investisseurs immobiliers, j'oserais dire que c'est le principal moteur de ce projet aberrant et inutile, l'aéroport actuel étant largement suffisant ( demandez aux pilotes ) et peut même bénéficier d'aménagements si besoin !
4M de passagers , Genève, avec les mêmes dimensions et une seule piste en a 14 M et prévoit d'aller jusqu'à 20 ..................

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.