Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes Sylvain Fresneau, opposant à l'aéroport, relaxé

1 24.06.2014 18:44
Sylvain Fresneau, à la sortie du tribunal correctionnel de Saint-Nazaire, en septembre 2012.

Sylvain Fresneau, à la sortie du tribunal correctionnel de Saint-Nazaire, en septembre 2012.

Archives PO - NA

Sylvain Fresneau, agriculteur et militant anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a été relaxé cet après-midi par la cour d’appel de Rennes. Il était poursuivi pour « violences volontaires avec arme » pour avoir reculé avec son tracteur et sa remorque vers les gendarmes mobiles lors d’une manifestation, le 21 juin 2012.

L’agriculteur de 52 ans, opposant historique au projet d’aéroport, avait été condamné en première instance à une peine d’un mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire. Lors de l’audience d’appel, en mai dernier, il avait plaidé la relaxe arguant du fait qu’il n’avait blessé personne et qu’il avait placé son véhicule entre les manifestants et les forces de l’ordre pour éviter que la situation ne dégénère.

Christophe Dougé, conseiller régional EELV, qui avait alors témoigné en faveur de l’agriculteur, à l’instar du député européen José Bové et du conseiller régional de Normandie François Dufour, exprime son soulagement et sa satisfaction : « Un tracteur est un outil de travail. Ce symbole de la lutte contre le projet du nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes ne constitue pas une arme, et nous nous félicitons que la cour d’appel ne le considère pas comme telle. Il était temps que Sylvain Fresneau cesse d’être reconnu comme le délinquant qu’il n’a jamais été. »

 

Commentaires (1)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.