Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nouveaux décideurs Nantes entre dans la danse d'Ambra Senatore

0 30.11.2016 11:23
  • Photo SD-Viola Berlanda

    Pour Ambra Senatore, la danse est quelque chose d'accessible : « un plaisir à partager ». Photo SD-Viola Berlanda

  • Photo SD-Viola Berlanda


Gitane des airs, la danseuse et chorégraphe Ambra Senatore pose ses valises à Nantes pour longtemps. Une première.

Le choix, elle en avait l'embarras. Des directeurs de salle lui avaient conseillé des postes similaires à Belfort ou à Caen. Mais le cœur n'y était pas. Et puis on lui a parlé de cette place de directrice au Centre chorégraphique national de Nantes (CCNN). Et elle a fait le saut de l'ange. « Autant les autres villes ne m'avaient pas attirée pour y habiter, autant là c'était différent. Le centre reste à taille humaine mais la ville a une activité culturelle très ample, ce qui était pour moi l'essentiel ».

Ambra Senatore : « Je suis capable de faire confiance à n'importe qui »

Un bel accent trahit ses racines italiennes. De Turin, sa ville natale, elle garde l'habitude d'appuyer son propos avec le geste.

Sa première rencontre avec Nantes remonte à 2011. Ambra était venue jouer sa pièce « Passo » à l'Onyx. « J'avais trouvé Nantes très agréable. » La blonde maman se définit certes « un peu gitane » mais elle trouve important « d'avoir une relation forte avec un endroit pour établir un contact avec les gens. C'est agréable d'avoir un endroit pour se poser ». Encore plus encore, peut-être, avec un bébé.

Pour autant, depuis son arrivée au centre en janvier, elle n'a eu de cesse de travailler. Remplacer Claude Brumachon et Benjamin Lamarche n'est pas une sinécure. « J'ai des journées très très longues et chargées mais c'est intéressant. Je mène des projets avec différents partenaires ». Épaulée par Erika Hesse, sa directrice déléguée, Ambra se consacre pleinement à la danse, à l'animation du lieu, pour développer ce qu'elle préfère : « partager, rencontrer, aller vers l'autre... Pour apprendre à mieux le connaître ».

Ambra Senatore se dit « capable de faire confiance à n'importe qui ». Quitte à envoyer valser le cliché de la décideuse, elle demande conseil tout le temps. La danseuse nourrit aussi une passion pour l'absurde qui transparaît dans ses spectacles. « Dans la vie de tous les jours, des fois, on s'engueule pour des raisons absurdes ».

La vie, elle l'observe avec distance. « C'est vrai, je fais souvent de l'ironie. J'ai toujours tendance à voir l'aspect drôle des choses ». Elle s'arrête, vous regarde avec ses yeux bleus très doux. S'interroge : « c'est peut-être une façon de survivre ? »

Lucie Beaupérin

Bio express

1976 : naissance à Turin (Italie).

1997 : apprentissage de la danse,

formée auprès de grandes person-

nalités comme Carolyn Carlson.

2004 : doctorat en danse contemporaine.

2012 : elle fonde la Cie EDA.

2016 : nommée directrice

du CCNN de Nantes.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.