Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Orvault Les salariés d'Alcatel-Lucent manifestent en famille

0 14.05.2014 15:19
Les salariés et leurs familles sont rassemblés devant la préfecture

Les salariés et leurs familles sont rassemblés devant la préfecture

Photo PO-XB

Plusieurs dizaines de salariés d'Alcatel-Lucent, accompagnés de leurs conjoints et de leurs enfants, sont actuellement rassemblés devant la préfecture, à Nantes, où se tient une réunion de suivi du projet de revitalisation du site d'Orvault (490 salariés), promis à la fermeture fin 2015.

Une façon de souligner que, pour de nombreuses familles, les mutations proposées vers les sites de Lannion (Côtes-d'Armor) ou Villarceaux, en région parisienne, posent de gros problèmes. "J'ai un travail ici, nos enfants sont scolarisés à Nantes, tout quitter pour s'installer à Lannion est difficilement envisageable", souligne Gwenola, dont le mari travaille à Orvault.

De leur côté, les syndicats estiment que la direction d'Alcatel-Lucent "fait tout pour pousser les gens à accepter une mobilité, en espérant qu'une fois mutés à Lannion ou Villarceaux, ils ne se lasseront très vite et partiront d'eux-mêmes".

Lors d'un comité d'entreprise extraordinaire, ce matin, les représentants de salariés ont demandé que la fermeture du site d'Orvault soit repoussée d'un an, à la fin 2016, le temps de mener à bien la revitalisation du site sur laquelle la direction d'Alcaltel-Lucent et les pouvoirs publics "ne travaillent pas assez" à leurs yeux.

 

Plus d'informations dans Presse Océan jeudi

 

 

 

 

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.