Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Pays-de-la-Loire Les amoureux de Bashung ont rendez-vous à Angers

0 01.10.2015 10:58
Jusqu'à samedi soir, ils se souviennent d'Alain Bashung

Jusqu'à samedi soir, ils se souviennent d'Alain Bashung

Photo Le Courrier de l'Ouest - Etienne LIZAMBARD

L’équipe du Chabada à Angers saisit l’opportunité du 20e anniversaire, quasiment jour pour jour, de « Confessions publiques », le DVD de Bashung (enregistré, en public au Chabada le 3 octobre 1995), pour inviter deux amis proches du chanteur décédé en 2009.

Jean Lamoot parle de son travail avec Bashung sur l’enregistrement de l’album « Fantaisie militaire » ce jeudi soir 1er octobre, à 19 h 30, au Studio Tostaky, juste derrière le Chabada à Angers.

Vendredi 2 octobre, à 20 heures, au Chabada, un film quasi-inédit sur les séances de studio avec le chanteur Bashung précédera le concert donné par Pierre Lebas (ex-chanteur de la Ruda). Accompagné par le guitariste Richard Pauvert, il reprendra des titres de Bashung.

Samedi 3 octobre, à 10 h 30, au studio Tostaky cette fois, le parolier Jean Fauque rencontrera le public. Il parlera de son travail avec Bashung, pour co-écrire ensemble les textes des albums « Chatterton », « Fantaisie militaire », « L’imprudence ».

"C’était quelqu’un de respectueux, de bon"

« J’ai rencontré Alain quand il préparait l’album « Fantaisie militaire »», se souvient Jean Lamoot. Il avait besoin d’un technicien qui savait manier les outils numériques, tout nouveaux à l’époque (1996), pour mélanger différentes sources sonores rapidement ».

Trois mois et demi durant, avant l’arrivée de l’Anglais Ian Caple, réalisateur final de l’album, Jean Lamoot a travaillé avec Bashung et son équipe de musiciens et d’arrangeurs, pour donner la couleur musicale à ce chef-d’œuvre de la chanson rock : « Fantaisie militaire » reçut quelques années plus tard (en 2005) la Victoire des Victoires du meilleur album de ces 20 dernières années.

« Alain était constamment à l’écoute de l’autre. C’était quelqu’un de respectueux, de bon. Il faisait attention à l’énergie des autres. C’était un homme extrêmement pudique, très timide », explique Jean Lamoot.

 

L'entretien avec l'ingénieur du son Jean Lamoot est à retrouver dans l'édition d'Angers du Courrier de l'Ouest ce jeudi 1er octobre

Pour télécharger le journal, cliquez ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.