Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Bruno Retailleau : "La France a besoin de plus de civisme"

2 17.07.2017 19:45
Bruno Retailleau.

Bruno Retailleau.

Photo archives PO - NATHALIE BOURREAU

Le président du Conseil Régional des Pays de la Loire a souhaité réagir au "long discours" de ce lundi, enoncé par le Président de la République, Emmanuel Macron au Sénat.

S'il approuve en partie " deux éléments positifs ; l’attention à la ruralité et le principe de la mise en place de la différenciation et de l'expérimentation pour les territoires." , Bruno Retailleau retient également "d’autres propositions plus contestables comme celles concernant la baisse des dotations et la suppression de la taxe d’habitation. "

Le communiqué complet à retrouver ci-dessous : 

"On peut retenir du long discours du Président de la République deux éléments positifs ; l’attention à la ruralité et le principe de la mise en place de la différenciation et de l'expérimentation pour les territoires. Même si les modalités restent à préciser. 

On peut aussi retenir d’autres propositions plus contestables comme celles concernant la baisse des dotations et la suppression de la taxe d’habitation. 

Sur ce point, la proposition du Président de la République est un marché de dupes. Pour la taxe d'habitation, le risque est grand de voir le contribuable national se substituer partiellement au contribuable local. Le risque est grand de voir la fiscalité locale des entreprises croître tout comme le foncier non bâti.  S'agissant de la baisse des dépenses de 13 milliards d’euros pour les collectivités, il ne faudrait pas qu’Emmanuel Macron mette ses pas dans ceux de François Hollande et fasse porter tous les efforts sur les collectivités locales sans que l'Etat y prenne sa part. 

Enfin, il y a beaucoup de démagogie dans l'idée de proposer la baisse du nombre des élus locaux. Pourquoi détricoter la république du quotidien ? Les élus locaux, dont le service est très souvent bénévole, sont un lien essentiel avec les populations, souvent d’ailleurs le seul lien public. Que restera-t-il dans les territoires les plus isolés lorsque les élus locaux auront disparu ?

La France n’a pas besoin de moins de civisme. Elle a besoin de plus de civisme.

Bruno RETAILLEAU"


Commentaires (2)

Civisme et réalité !
emorejdu44 mar, 18/07/2017 - 15:52

"" La France a besoin de plus de civisme "" ... Bien dit M. Retailleau, mais que faites-vous en ce sens bien à l'abri derrière l'écran de l'ordi posé sur votre confortable bureau de sénateur ?
Rien qu'aujourd'hui la police a (encore ?) arrêté 3 voleurs de voiture de 14, 15 et 16 ans !!! Allez donc raconter ça à Macron et dites lui d'enlever de sa petite tête qui gonfle son idée de suppression de la taxe d'habitation !!!

oui monsieur le président..
vivalta44 mar, 18/07/2017 - 05:50

...ce monsieur "gai cumulard" souhaite surtout que rien ne change..que l'on continue à faire de la politique comme avant et avec toujours plus d'argent...et bien non cela n'est plus possible..
..un couple en situation de faillite se serre la ceinture..réduit son train de vie...alors oui l'état, les collectivités doivent pendant un temps se mettre au régime et diminuer, à tous les endroits, les dépenses, diminuer les élus, les effectifs des députés, des sénateurs etc.......

...nous nous souvenons que fidèle parmi les fidèles de Filou, il nous avait annoncer la victoire de son mentor...allant même jusqu'à imaginer "des votes cachés".... un devin qui aura du mal à se transformer en politique constructif au service la nation (comme ils disent....)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.