Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Contrat État-Région : la réponse de Valls à Ayrault

2 10.10.2014 15:27
OLIVIER LANRIVAIN

OLIVIER LANRIVAIN

Le gouvernement entend "préserver les investissements des collectivités locales", a assuré vendredi Manuel Valls en réponse à Jean-Marc Ayrault, son prédécesseur à Matignon qui a critiqué les budgets trop limités attribués selon lui à la région Pays de la Loire et à Nantes, comme l'a révélé Presse Océan ce matin. 

"Jean-Marc Ayrault, comme d'autres élus, sait parfaitement que nous devons baisser nos dépenses publiques (...) En même temps, nous avons des priorités et nous voulons préserver les investissements des collectivités locales", a déclaré le Premier ministre à Toulouse, en marge du congrès de l'association des régions de France.

 

"Je viens de rassurer les présidents de région sur l'enveloppe des contrats de plan entre l'Etat et les régions, dont celle des Pays de la Loire, notamment sur les universités, l'innovation et la recherche", a poursuivi M. Valls. "Nous serons au rendez-vous, et le président (de la région Pays de la Loire) Jacques Auxiette sait qu'il pourra apporter de bonnes nouvelles à Jean-Marc Ayrault", a conclu le Premier ministre.


Lire aussi : 

Politique Contrat Etat-Région : Jean-Marc Ayrault monte au créneau

Commentaires (2)

DISCOURS....discours
observateur44 ven, 10/10/2014 - 16:21

Il n'en reste pas moins que dans le projet de contrat Etat-Région, les PDL sont maltraités et que rien ne justifie la différence de traitement évoquée par JMA entre les Pays de la Loire et ses voisins bretons ou poitevins. Le coup de gueule de JMA le jour même où le Premier Ministre rencontrait l'association de Régions de France, me parait on ne peut plus pertinent.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.