Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique : Franck Louvrier donne 2000 euros pour l’UMP « en péril »

3 06.07.2013 09:42
Franck Louvrier

Franck Louvrier

Archives PO

Dans un courrier adressé ce vendredi 5 juillet à François Pinte, président de l’UMP 44, Franck Louvrier, ex-conseiller communication de Nicolas Sarkozy, et toujours conseiller régional UMP des Pays de la Loire, explique :

« Lors des élections régionales de 2010, j’ai été élu avec toi sur la liste de la droite et du centre menée par notre ami Christophe Béchu. J’ai contribué à cette élection dans un esprit républicain afin de défendre les idées de nos familles politiques. La décision exceptionnelle hier (ce jeudi, ndlr) du Conseil constitutionnel porte atteinte à la survie de l’UMP et de ce fait au débat politique. Un supposé dépassement de 2,1% du compte de campagne entraîne une sanction de 11 millions d’euros ».

Visiblement très fâché contre les « sages » de la rue de Montpensier, Franck Louvrier qui s’est reconverti depuis un an comme cadre dirigeant chez Publicis, poursuit sur un ton alarmiste : « Cette décision met en péril la formation politique que nous représentons au sein du conseil régional des Pays de la Loire. Il faut sauvegarder les équilibres politiques pour préserver dans notre pays la démocratie et le débat d’idées ». Et l’élu nantais de conclure sa missive ainsi : « Je décide donc, pour ma part, de contribuer à l’indispensable souscription nationale en versant l’intégralité de mes indemnités d’élu régional de ce mois à l’UMP ». Soit une somme de 2.000 euros comme l’a confirmé Franck Louvrier à Presse Océan.

 

 

Lire la rubrique Les Off aujourd’hui dans Presse Océan

Commentaires (3)

peanuts !
observateur44 sam, 06/07/2013 - 17:12

Un mois d'indemnités seulement ? C'est vraiment le minimum du minimorum et ce n'est pas avec ce genre de mini-geste que l'UMP redressera la tête. Si tous les élus UMP ayant un micro parti pour se financer acceptaient d'en faire bénéficier le parti commun, ce serait certes une révolution, mais cela nous prouverait qu'ils ne pensent pas qu'au fric et aux meilleurs moyens de s'en mettre plein les poches.
Enfin à quoi sert-il de ressusciter ce "grand corps malade" ? Jusqu'à maintenant il n'a en effet réussi qu'à nous endetter.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.