Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique François de Rugy ministre? Le premier adjoint PS de Nantes dit non

2 25.08.2014 17:12
Le député écologiste François de Rugy et Pascal Bolo, premier adjoint PS de Nantes.

Le député écologiste François de Rugy et Pascal Bolo, premier adjoint PS de Nantes.

ARCHIVES PRESSE OCEAN-NATHALIE BOURREAU

C’est un secret de Polichinelle: depuis la nomination en mai 2012 de Jean-Marc Ayrault à Matignon, François de Rugy, député écologiste de Loire-Atlantique, caresse le rêve d’un poste de ministre. En avril dernier, lors de l’adoubement de Manuel Valls comme Premier ministre, François de Rugy a fustigé le refus des siens de poursuivre l’aventure gouvernementale, estimant qu’il s’agissait là « d’un mauvais coup porté à l’écologie et aux écologistes. C’était la meilleure façon de peser sur les dossiers, notamment pour obtenir un moratoire, voire l’arrêt du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ».

Toujours favorable à un retour des écologistes au premier plan, François de Rugy confiait ainsi récemment au Journal du dimanche: « Je ne pense pas que, pour les écologistes, la question centrale soit de se positionner prioritairement sur la question de savoir si la politique économique est assez à gauche. »

Ce lundi, il se refuse à commenter la nouvelle donne, et la démission du gouvernement. De nombreux observateurs assurent qu’il est prêt à rallier l’équipe de Manuel Valls.

Tweets moqueurs

Certitude: Pascal Bolo, premier adjoint PS de Nantes, n’est pas favorable à un tel scénario. Suppléant de François de Rugy à l’Assemblée nationale, il n’a « aucune envie » d’être bombardé député, du fait de la loi sur le non-cumul des mandats. Et ce, d’autant que cette « promotion » l’obligerait également à lâcher son poste exécutif à Nantes.

Ainsi, sur Twitter, répondant à l’interpellation de Julien Bainvel, conseiller municipal UMP, Pascal Bolo se déclare « le premier supporter de la carrière ministérielle de Barbara Pompili (Ndlr: députée de la Somme qui copréside le groupe écologiste à l’Assemblée nationale avec François de Rugy). Une déclaration qui inspire ce mot railleur à Julien Bainvel: « On sent vraiment tout l'amour, tout le respect entre Pascal Bolo et François de Rugy grâce à ce tweet ».

"Simple" communiqué d'EELV

Le parti Europe Ecologie-Les Verts a publié un communiqué concernant la démission du gouvernement, après que sa direction a tenu une réunion ce midi. Le mouvement note que cette démission "apparaît comme le raidissement d’un régime présidentialiste de plus en plus isolé". Les écologistes "regrettent que ce remaniement semble éloigner encore plus un changement de cap qu’ils appellent de leurs vœux pour réaliser une politique plus sociale et plus écologique, donnant la priorité à la transition énergétique et à un meilleur partage des richesses".

Dossier complet dans Presse Océan de mardi 26 août.

 

Commentaires (2)

Réponse vers 16h
Cyril mar, 26/08/2014 - 15:35

Si De Rugy passe, l'aéroport et l'A831 trépassent.
D'un autre côté, ça permettra de tourner définitivement la "page Ayrault".

Je ne suis pas non plus favorable à sa présence au ministère : ça pourrait entrainer un durcissement de la politique de transport dans le centre ville.
Plus aucune voiture admise, y compris celles des riverains :o

Qui peut sérieusement croire
observateur44 mar, 26/08/2014 - 14:39

que de Rugy pourrait devenir ministre ? Sur la base de quelles réalisations, de quel talent ? EELV s'est toujours spécialisé dans la course aux postes et de Rugy en est un pur produit. Peu importe les convictions.... entre de Rugy et Placé c'est à celui qui maniera le mieux la brosse à reluire.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.